Vie des Vignobles

photo-1
29 juin 2016
Retour

Intempéries : des filets pour protéger les vignobles

Dans l'Yonne, des vignerons installent des filets anti-grêlons pour limiter les dégâts sur leur raisin. Le reportage de France 3.

 

Voir film sur : http://www.francetvinfo.fr/meteo/inondations/intemperies-des-filets-pour-proteger-les-vignobles_1521773.html

Julien Chevallier est viticulteur dans l'Yonne. Après avoir subi d'importants dégâts liés à la grêle, il a décidé de mettre au point un système de filet anti-grêlons : un filet résistant qui pourrait bientôt recouvrir une bonne partie du vignoble Chablisien. "Les grêlons vont taper contre le filet et rebondir", explique-t-il.

Une durée de vie de 15 ans

Pour les vignerons de Chablis, sévèrement touchés par les intempéries avec plus de 1 000 hectares de vignes grêlées, ce système représente un espoir. "C'est une protection optimale vu sa rigidité", s'exprime Louis Poitout, de la Fédération de défense de l'appellation Chablis. Des avantages, mais aussi une contrainte importante : l'installation du filet coûte 32 000 euros par hectare. Pour certains viticulteurs, le jeu en vaut la chandelle, surtout que le filet a une durée de vie de 15 ans.

________________________________________

DIJON : Inscription des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco

Des festivités organisées dans le cadre des 1 ans de l’inscription des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco, du 1er au 4 juillet
.-5

Du 1er au 4 juillet 2016, Dijon sera au rendez-vous pour fêter les 1 ans de l’inscription des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco, qui a fait entrer le 4 juillet 2015, le secteur sauvegardé de Dijon sur la prestigieuse liste de l’Unesco.

La ville de Dijon s’associe à cette occasion au « Mois des Climats » qui propose jusqu’au 10 juillet 2016, un riche programme d’animations pour fêter ce premier anniversaire. Expositions, promenades dans les vignes, conférences, visites guidées, dégustations…Plus de 60 manifestations pour (re)découvrir les Climats. Toutes les infos et le programme détaillé disponible sur www.climats-bourgogne.com

Festivités à Dijon-Vignes // Save the Date !

Spectacle Son et lumière magistral « Dijon, un patrimoine pour l’Humanité »

Du 1er juillet au 4 juillet I Sur les façades du Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne I Projections en continu de 22h à minuit (en français et en anglais)

Un spectacle unique pour célébrer l’anniversaire des Climats du vignoble de Bourgogne. “Il était une fois entre Dijon et Maranges une terre d’exception, une fine bande de 50 km de long, incroyable mosaïque de parcelles viticoles, où l’on produit, depuis des millénaires, les vins les plus connus et les plus convoités au monde.
Les paysages et les cités nous racontent l’histoire des Climats du vignoble de Bourgogne. Une histoire qui appartient aujourd’hui au patrimoine de l’humanité.

Découvrez, grâce à ce spectacle, l’histoire de la capitale de la Bourgogne, haut lieu de la gastronomie et de tout temps cité vinicole !”

Visite nocturne de la Tour Philippe le Bon et dégustation exceptionnelle !

Du 1er au 4 juillet I Horaires • 3 montées à 20h30, 21h30 et 22h30

Perché au sommet de la tour Philippe le Bon qui culmine à 46 mètres de hauteur, entre ciel étoilé et terres illuminées au pied de l’hôtel de ville, vivez la ville et ses faubourgs comme vous ne les avez jamais vus !
Dégustation exceptionnelle du Bourgogne rosé produit par le domaine de La Cras (propriété du Grand Dijon, proposée sur le toit terrasse pour profiter du panorama.

// Tarifs : individuel 3 €, étudiants : 1,50 € // Renseignements et inscription à l’Office de Tourisme de Dijon au 0 892 700 558
(0,25 €/m).

MBA by night I balade insolite au musée…

Le lundi 4 juillet I Horaires : de 20h à 00h (dernière entrée possible du public à 23h30)

Ouverture exceptionnelle du musée des Beaux-Arts pour une visite nocturne insolite… Parcourez les galeries de l’ancienne demeure des ducs et découvrez quelques-uns des chefs-d’œuvre du musée.
Gratuit // Renseignements au 03 80 74 52 09 // Accès au musée depuis l’escalier du Prince situé sous le passage couvert, le logis du Roy, de l’Hôtel de Ville.

Laissez-vous guider !

Visite guidée « Dijon, terre des vins de Bourgogne »

Les 1er, 2, 3 et 4 juillet (et chaque jeudi à 16h) I à l’Office de tourisme au 11, rue des Forges I Horaires : deux visites à 17h et à 18h le 1er, à 18h le 2, 3 et 4 juillet I durée : 1h45

Au cœur du secteur sauvegardé qui fait partie du périmètre des Climats du vignoble de Bourgogne inscrits à l’Unesco, redécouvrez l’histoire viticole de Dijon qui se lit à travers celle de ses monuments.
Dégustation à tarif préférentiel. Tarif : 3 € // Renseignements et inscription obligatoire au
0 892 700 558 (0,25 €/m) ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Brunch des Climats I Marché ; animations

Le dimanche 3 juillet I Horaires de 11h à 15h I sous les halles de Dijon, rues Bannelier, Ramey, Odebert et Quentin
Toute l’équipe du Brunch dominic’halles est heureuse de vous accueillir sous les majestueuses arches de métal de l’historique marché couvert de Dijon pour un brunch spécial Climats. Sur place, vous trouverez tout et plus encore… De quoi faire votre marché auprès des commerçants partenaires, déguster un vrai brunch préparé par

Un rendez-vous à la carte, et qui rappelle que la gourmandise n’est pas un péché capit’halles

dans notre région…

Accès libre et gratuit aux halles (marché et animations). Accès payant pour le brunch : adulte 25 €, enfant 12 €. Réservation conseillée sur www.bhd.otdijon.com et www.destinationdijon.com ou directement à l’Office de tourisme, 11, rue des Forges.

BON PLAN I Où déguster les vins du Dijonnois ?

Du 1er au 4 juillet, à l’heure de l’apéro ou bien après le son et lumière (voir en dernière page), découvrez les bourgognes rouges et rosés produits au domaine viticole de La Cras, propriété du Grand Dijon mais aussi le bourgogne blanc du domaine Thierry Mortet cultivé à Daix, proposés à la carte des restaurants partenaires de l’événement :
>>> Arp Caffé, 8, rue vauban
>>> BHV, 22, place de la libération
>>> Brasserie B9, 9, place de la libération
>>> la Petite Reine, 4, rue vauban
>>> la Villa Vauban, 15, rue vauban
>>> le Café Gourmand, 9, place de la libération
>>> le Chanoine, 10, place de la libération
>>> la Comédie, 3, place du théâtre
>>> le Mayence, 30, rue des forges
>>> le Pré aux Clercs, 13, place de la libération

Pour tout savoir sur les Climats du vignoble de Bourgogne découvrez, parcourez en avant- première la « Gazette DES Climats » jointe au communiqué presse, qui sera diffusée en 20 000 exemplaires dans tous les lieux habituels du centre-ville de Dijon, mais dans certains commerces et restaurants partenaires de l’événement. Rendez-vous en page 6 de la gazette pour retrouver le programme complet des festivités organisées à Dijon et sur l’agglomération.

________________________________________________________

INSOLITE

A Saint-Jean-de-Blagnac, ces chambres d'hôtes sont uniques au monde...

J’ai passé la nuit dans un tonneau à vin

J’ai passé la nuit dans un tonneau à vin

http://www.20minutes.fr/magazine/wp-content/uploads/sites/116/2016/06/photo-1.jpg 645w" 

Les barriques peuvent contenir jusqu'à 10.000 litres. - C. Ludwig/20 Minutes

Christine Ludwig    http://www.20minutes.fr/magazine/vins-de-bordeaux/reportages/jai-passe-la-nuit-dans-un-tonneau-a-vin-93174/

Créé le 27.juin.2016 à 14:40

Parmi les visiteurs du Bordelais, il n’y a pas que de simples amateurs de vin. Certains sont là pour avoir une expérience totale du vignoble. Les plus audacieux ont la possibilité de passer la nuit dans un foudre à vin, au château Bonhoste, à Saint-Jean-de-Blaignac en Gironde. Pour ceux qui n’oseraient pas tenter l’expérience, je me suis jetée dans la barrique.

Je m'imaginais déjà devoir passer la nuit recroquevillée, les genoux sur le menton, en position fœtale. Mais pas du tout. Le tonneau dans lequel j’ai passé la nuit a tout du parfait cocon. La famille Fournier propose à ses visiteurs de dormir dans des foudres, comprenez, d’énormes réservoirs dans lesquels vieillit le vin.

«En tout, ils peuvent contenir l’équivalent de 10.000 litres. Rien à voir avec les petits tonneaux de 225 litres que l’on voit le plus souvent», me rassure Sylvaine Fournier, la viticultrice qui gère les locations. Les deux foudres se situent au cœur de leurs vignes, entre les rangées de merlot bien ancrés dans leur seul argilo-calcaire et les haies de lavande. L'idée lui est venue en discutant avec son expert comptable, qui connaissait un tonnelier original dans la région.

Une cabane moderne

Arrivée devant l’édifice, je cherche le trou de la serrure. Rien. Peut-être faut-il soulever une planche pour entrer? Pas du tout. Sylvaine Fournier me tend une feuille de papier sur laquelle est inscrite un code chiffré, à taper sur un clavier devant la porte. Moi qui m’attendais à un habitat rustique, me voilà devant un château fort hyper moderne.

Dans la petite pièce, une douce odeur de bois envahit mes narines. L’intérieur est cosy avec ses grands fauteuils moelleux et sa cafetière à capsules. Je m’étonne des murs arrondis, sur lesquels on ne voit aucune trace de vin. «Ces deux foudres ont été créés spécialement pour être habités. Ils n’ont jamais servi à la vinification. Ils ne sont d’ailleurs pas en chêne, comme c’est le cas chez les viticulteurs, mais en pin», m’explique Sylvaine.

Cerclé comme un vrai foudre

Ni colle, ni clous, aucune vis non plus. Les planches ne sont assemblées qu’avec un cerclage métallique, à l’image des vrais foudres. Comme le bois évolue selon la météo, Sylvaine Fournier doit régulièrement ajuster le cerclage. «Il a beaucoup plu ces derniers temps. Alors on a du les desserrer car le bois s’est élargi avec l’eau.»

Mon hôte s’en va et je me prépare pour la nuit. La température monte vite dans ces 10 mètres carrés. Heureusement, le foudre est équipé d’une climatisation. A travers les petites fenêtres, je vois le soleil se coucher derrière le vignoble.

Chaque bruit d’animal au dehors fait sursauter la citadine que je suis. Tout comme les impressionnants craquements des planches, dont le bruit rappelle un vieux grenier. Mais je finis par trouver le sommeil, bercée par le chant des cigales.

Au petit matin, je quitte définitivement mon cocon de bois après une nuit seulement. Même si dans ces foudres, les grands crus vieillissent pendant environ un an.

Infos pratiques
Chateau de Bonhoste
33420 Saint Jean de Blaignac
www.coup2foudres.com
05.57.84.12.18

Source(s) :

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter