Quatre sommeliers de l'Ouest visent le monde : le candidat nantais

quatre-sommeliers-de-louest-vise-le-monde-le-candidat-nantais
15 avril 2016
Retour

Quatre sommeliers de l'Ouest visent le monde : le candidat nantais

Nantais âgé de 34 ans, Antoine Lehébel va disputer ce concours sous les couleurs de la Belgique


.Nantais âgé de 34 ans, Antoine Lehébel va disputer ce concours sous les couleurs de la Belgique.

Jean BERNARD.

Sacré challenge pour celui que rien ne destinait à évoluer dans le monde du vin et de la gastronomie. «Après mes études dans la communication, j'ai eu envie de découvrir Londres.»

Et pour tout jeune Français qui se respecte, les petits boulots là-bas riment avec restauration. Il porte d'abord des assiettes, plutôt bien, puis intègre la brigade de salle du nouveau restaurant indien Rasoi Vineet Bhathia (aujourd'hui étoilé Michelin).« L'univers du vin a commencé à m'intéresser et le sommelier m'a expliqué son métier de manière très informelle. Découvrir le vin en Angleterre est plutôt un atout. L'approche est beaucoup plus globale, le vin est un produit mondial, à l'inverse de ce que j'ai ressenti lorsque je suis revenu en France, cinq ans plus tard. Ici, tout tourne autour de nos vins, comme si les autres n'existaient pas… »

« Je vais au concours sans pression mais pas en touriste »En France, il apprend à partir à la rencontre des vignerons et découvre aussi les concours. Puis il rejoint La Villa Lorraine, établissement étoilé de Bruxelles, et devient Meilleur sommelier de Belgique en 2014. « Et pour une fois, un francophone s'est imposé dans un concours où la domination est surtout flamande… »

Titre qui lui a ouvert les portes de la sélection pour le Mondial. « Nous étions quatre, trois sommeliers flamands et moi-même. Et comme on ne peut pas passer les épreuves dans sa langue maternelle, j'ai choisi l'anglais. En dégustation, mon vocabulaire est beaucoup plus riche qu'en français. »

Aristide Spies, finaliste surprise du mondial 2013, a partagé quelques trucs qui ont aidé le Nantais à s'organiser. « Je vais au concours sans pression mais pas en touriste. Pour cette première, je me dois de faire le maximum. Atteindre la demi-finale, j'en serais super content ! »

Portraits des autres candidats au concours du Meilleur sommelier du monde - qui se tient samedi en Argentine - à retrouver dans les pages Ouest-France du 14 avril ou sur notre édition numérique.

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/quatre-sommeliers-de-louest-vise-le-monde-le-candidat-nantais-4162956

Source(s) :

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter