LE PORTRAIT « DU VIN D’UN ARABE DANS LE BEAUJOLAIS »

23 octobre 2015
Retour

alt LE PORTRAIT « DU VIN D’UN ARABE DANS LE BEAUJOLAIS »

Antonin Iommi Amunategui dresse sur Rue 89 dans son blog No wine is innocent le portrait « du vin d’un arabe dans le Beaujolais ». Il reprend le titre à dessein provocateur de l’étiquette d’un vin « Du beur dans les pinards » produit par un vigneron prénommé Karim, « un vigneron d’origine imprécise, étant « de la DDASS », mais qui revendique aujourd’hui, par étiquette interposée, son arabitude ». Juste et sensible, le portrait parle de ceux et de ce qui fait un pays aujourd’hui : «  Elevé et adopté par une famille de Villié-Morgon, commune viticole du Beaujolais, Karim Vionnet y est resté jusqu’à devenir lui-même vigneron en 2006, vers la trentaine. Depuis, ses vins sont bus et recherchés, vendus dans le monde entier (…) Aujourd’hui, lui qui a pas mal subi le racisme mais était jusqu’à présent resté discret sur le sujet, sort cette nouvelle cuvée « un peu provoc ». Il n’en a pas toujours été ainsi. « Quand je me suis installé, explique le vigneron, quelqu’un m’a dit de ne pas mettre Karim sur l’étiquette. Ce serait pas vendeur de mettre Karim sur l’étiquette. Et ça m’a fait flipper. Alors j’ai mis “K. Vionnet” sur mon premier millésime. Puis des clients m’ont dit : “Pourquoi tu mets ça ? Tu t’appelles K toi ?” ». Antonin Iommi Amunategui observe : « Il n’empêche, s’exprimer à travers ses étiquettes, Karim Vionnet semble y avoir pris goût. En projet, pour un autre beaujolais-villages : Le Karim était presque parfait ».

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter