Clos des Baobabs: un incroyable premier vignoble expérimental au Sénégal

05 septembre 2015
WOERLE Antoine
Retour

Clos des Baobabs: un incroyable premier vignoble expérimental au Sénégal

Publié par Jean-Pierre Stahl le 23/08/2015 à 18:30:19   http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/2015/08/23/domaine-du-clos-des-baobabs-un-incroyable-premier-vignoble-experimental-au-senegal.html

C’est un véritable exploit. C’est aussi le premier vignoble expérimental de l’Afrique de l’Ouest. Son nom : le Clos des Baobabs. Ce vignoble a connu ses vendanges en avril 2015. Un domaine d’un hectare qui pourrait s’étendre à 5 ha prochainement.

Des vignes au Sénégal ? Incroyable ! Un pari osé lancé par deux français qui vivent au Sénégal: François Normant, un informaticien débarqué au Sénégal en 2007, et Philippe Franchois, un assureur qui a travaillé pendant trente ans à Meursault, avant de revenir dans son pays natal.

Alors que Bordeaux s’apprête à vendanger ses premières parcelles de blancs cette semaine, au Sénégal, les secondes vendanges ont eu lieu en avril 2015 (après une toute première expérience en juillet 2014). Le Clos des Baobabs est un vignoble expérimental unique d’un hectare. Il se situe sur la Petite Côte, à une bonne heure de route de Dakar au Sénégal. Pour ces vendanges, les associés étaient tous présents, mais aussi l’Ambassadeur de France, c’est pour dire l’importance de l’événement.

Produire du vin au Sénégal était un sacré défi car il y a avant toute chose à régler les problèmes d’eau pour irriguer la vigne. L’absence de froid a été corrigée par une levée de dormance artificielle en badigeonnant les bourgeons.Les autres problèmes à régler ont été des parasites mais aussi les singes qui venaient manger les raisins, du coup il a fallu installer des filets de pêche pour protéger la vigne des oiseaux et des singes bien malins … Les premiers pieds ont été plantés en janvier 2013, les premières vendanges ont eu lieu en juillet 2014 et les secondes vendanges en avril 2015. 5 cépages ont été mis en test sur 1 hectare avec une densité 5000 pieds par hectare: cabernet-sauvignon, cinsault, grenache, sangiovese et syrah. Le grenache est le cépage le mieux adapté actuellement », m’explique Philippe Franchois.

On fait du vin quasiment partout dans le Monde et depuis longtemps en Afrique du Sud; en Afrique du Nord également avec les français à l’origine mais aussi en Afrique de l’Est (Ethiopie avec Castel très présent) mais il n’y avait rien en Afrique de l’Ouest .Le défi du Clos des Baobabs se situe bien là faire aussi du vin en Afrique de l’Ouest et ça semble possible désormais ! », Philippe Franchois 

Pour l’heure, ce vignoble a permis de produire 250 bouteilles sur 500 pieds de grenaches fructifères: actuellement il donne « un rosé qui pourrait se rapprocher d’un bon rosé de Provence avec un nez d’agrumes (favorisé par le cépage grenache) mais aussi un rouge (100% grenache) que nous mettrons en bouteille sous peu…« 

« L’objectif est de valider le cycle en milieu tropical et trouver le bon cépage, pour ensuite passer d’1 hectare à 4 ou 5 hectares ». « Il y a une forte analogie avec le vignoble de Tahiti et ses problématiques: irrigation – cépage – taille – absence de repos végétatif « …. Dans ce défi, les deux associés sont conseillés et aidés par Jean-Marie Mikalef , oenologue à Dakar et de Mohksine DIOUF, un ami sénégalais qui a une formation viti-oeno.

Source(s) :

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter