Vendredi 14 août 2015 - Réglementation Par Marion Ivald http://www.vitisphere.com/breve-73542-Autorisation-de-plantation-les-arretes-sont-publies.html Autorisation de plantation : les arrêtés sont publiés Les arrêtés relatifs aux contingents d’autorisati

1439910904-g1
05 septembre 2015
WOERLE Antoine
Retour

Vendredi 14 août 2015 - Réglementation
Par Marion Ivald

http://www.vitisphere.com/breve-73542-Autorisation-de-plantation-les-arretes-sont-publies.html

Autorisation de plantation : les arrêtés sont publiés

Les arrêtés relatifs aux contingents d’autorisations de plantation pour l’année 2015 ont été publiés le 14 août. Au total, ils portent sur 7657 hectares, toutes catégories de vin confondues. Cette publication a été saluée par voie de communiqué par le ministre de l’Agriculture, et ce malgré la crise porcine.

Pourquoi tant de considérations ? Le travail effectué par la France sur le régime des plantations apparaît très en avance sur ses voisins étrangers. Par ailleurs, l’année 2015 est marquée par l’ouverture de droits de plantation aux vins sans indication géographique qui en été privés jusqu’alors. Cette ouverture, qui reste maîtrisée, « permettra d’accompagner le développement des eaux-de-vie AOC et la croissance de produits comme le Cognac à l’export » estime le ministre. Le Bassin de cette dernière appellation (qui vient d’annoncer une forte croissance de ses exportations), concentre la plus forte superficie de demandes de plantations en vins sans indication géographique en France avec 400 hectares sur les 721 ha. Reste que nombreuses régions ont refusé d'exprimer des demandes en vins sans indication géographique cette année : Alsace, Languedoc-Roussillon et PACA ne demandent aucuns droits pour cette catégorie.

Pour consulter les textes :

-      l'arrêté du 11 août 2015 relatif aux contingents d’autorisations de plantations, de replantations, de plantations nouvelles de vignes et de replantations anticipées destinées à la production de vins à appellation d’origine pour l’année 2015 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031021599

-       l'arrêté du 11 août 2015 relatif aux contingents d’autorisations de plantation en vue de produire des vins à indication géographique protégée pour l’année 2015 :http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031021615

-      l'arrêté du 11 août 2015 relatif aux contingents d’autorisations de plantation en vue de produire des vins ne bénéficiant pas d’une appellation d’origine protégée ou d’une indication géographique protégée pour l’année 2015 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031021627

________________________________

Jeudi 20 août 2015 - Réglementation
Par Alexandre Abellan

Commenter (0) Imprimer Envoyer

Résidus de pesticides et de phtalates : la Russie ferme ses frontières à des vins californiens

altaltalt

Résidus de pesticides et de phtalates : la Russie ferme ses frontières à des vins californiens

Trois cuvées américaines viennent de voir leur commercialisation interdite sur le territoire russe par le service d'inspection du Ministère de la Santé Russe (Rospotrebnadzor), qui annonce avoir détecté des concentrations supérieures aux normes pour des résidus d’acaricides et de phtalates. Le service fédéral souligne que ces deux résidus sont des perturbateurs endocriniens reconnus, impliquant des risques de cancer et d’infertilité. Notamment rapportée par The Moscow Times, cette interdiction de commercialisation concerne le chardonnay demi-sec de Delicato Family Vineyards (Monterey et Napa Valley), le merlot de Geyser Peak Winery (Sonoma County) et le muscat de Crane Lake Cellars (filiale du groupe californien Bronco).

Ce type d’interception n’est pas une première rappelle le quotidien anglophone, qui souligne que cette interception s’inscrit comme le « dernier incident impliquant la qualité sanitaire d’aliments provenant d’Etats ayant critiqué le rôle russe dans le conflit ukrainien ». Alors que les combats entre forces armées ukrainiennes et sécessionnistes reprennent de l’ampleur, la Russie enverrait ainsi un avertissement aux pays envisageant de durcir leurs sanctions à son égard. Depuis un an, un embargo russe touche les produits agroalimentaires d’Australie, du Canada, des Etats-Unis, de Norvège et d’Union Européenne (et se sont étendus depuis quelques jours à l’Albanie, l’Islande, le Liechtenstein et le Monténégro).

Si ce blocus ne concerne pas les vins et spiritueux, un usage abusif des normes pourrait contraindre les exportations jugées indésirables par le Kremlin. De ce jeu de rétorsions diplomatiques, les vins géorgiens en savent quelque chose, ayant fait l’objet d’un embargo pour raisons sanitaires de novembre 2006 à juillet 2013 (cliquer ici pour en savoir plus).

[Illustration : Emblème de Rospotrebnadzor ; Ministère de la Santé Russe]

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter