La Champagne et la Bourgogne rejoignent le patrimoine mondial de l’humanité.

11 juillet 2015
DESBUREAUX Robert
Retour
Accueil > Dossier > Revue de Presse > Revue de presse : So human
Vendredi 10 juillet 2015 - REVUE DE PRESSE  

Revue de presse : So human alt

La Champagne et la Bourgogne rejoignent le patrimoine mondial de l’humanité. alt

        alt LA CHAMPAGNE ET LA BOURGOGNE AU PATRIMOINE MONDIAL

C’est à l’heure du repos hebdomadaire qu’on apprit que la Champagne et les climats de Bourgogne rejoignaient, après Saint-Emilion il y a 16 ans, et en même temps que 24 autres sites, parmi lesquels la grande montagne Burkhan Khaldun de Mongolie et le paysage culturel de Maymand en Iran, le patrimoine mondial de l’humanité. Que reconnaît l’Unesco dans ce classement ? « Le comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture s'est prononcé en faveur de l'inscription des "coteaux, maisons et caves de Champagne", ainsi que des  "climats" du vignoble de Bourgogne.

Les coteaux, maisons et caves de Champagne correspondent aux "lieux où fut développée la méthode d'élaboration des vins effervescents, grâce à la seconde fermentation en bouteille, depuis ses débuts au XVIIe siècle jusqu'à son industrialisation précoce au XIXe siècle" », répond la RVF. « Le lien au terroir. Cette richesse unique, qui a fait de la Bourgogne un modèle dont s’inspirent nombre de vignobles (... ) Elle reconnaît la « valeur universelle exceptionnelle » de ses 1 247 climats, ses parcelles de vigne aux noms inscrits en place de choix dans la carte des vins, comme Romanée-Conti, Corton, Clos de Vougeot, ou encore Montrachet, Musigny ou Chambertin. Cette mosaïque de crus s’étend tout au long de la côte de Nuits et de la côte de Beaune, sur les 60 kilomètres reliant Dijon à Santenay.C’est l’ensemble de cette géographie mais aussi les villes de Beaune et de Dijon qui ont été distingués. Le rayonnement des vins de cette région s’enracine, en effet, dans son histoire, dans le travail de valorisation des terres et des vignobles mené par les moines cisterciens et clunisiens au Moyen Age en soutien politique des ducs de Bourgogne », précise Le Monde. A quoi cela sert-il ? « Ces deux régions ont mené campagne et ont l’une et l’autre été soutenues par le gouvernement français, les pays membres des Nations Unies étant désormais limités dans leurs candidatures (…) Ces deux vignobles sont désormais assurés d’une protection contre les développements du futur. Ils pourront prétendre à des aides financières supplémentaires pour préserver les sites. Ils pourraient aussi bénéficier d’un afflux de tourisme », observe Dr Vino.Decanter prend du recul : « Cela signifie que la trilogie des grands vignobles de France, Bordeaux, la Bourgogne et la Champange sont tous reconnus par l’Unesco. Ainsi qu’il en est du Piedmont en Italie et de la Moselle en Allemange ». « Les climats en Bourgogne relèvent d’un véritable entêtement à vouloir relier le vin et le lieu qui l’a produit… Nulle part ailleurs, on ne retrouve cette obsession de faire de l’expression d’un lieu le but ultime du vin », se plaît à dire Aubert de Villaine, copropriétaire et cogérant du domaine de la Romanée-Conti. Il préside depuis 2006 l'association Les Climats du vignoble de Bourgogne et vient de voir huit ans d’efforts et d’entêtement bien récompensés », insiste Olivier Bompas dans Le Point. C’est par un « mission accomplie ! » que Christophe Tupinier nous offre dans Le Point et dans Bourgogne Aujourd’hui une interview d’Aubert de Vilaine. On commencera par le début. Qu’est ce qu’un climat ? « Pour simplifier, climat et lieu-dit, c’est un peu la même chose. Mais le mot lieu-dit vaut pour toute la France, alors que climat est un terme bourguignon, que l’on retrouve dans des documents notariaux dès le XVIe siècle. Il désigne une parcelle de vigne délimitée de longue date, qui porte un nom depuis des siècles, où l’on produit un vin qui a un caractère particulier. Et, du fait du caractère particulier et unique du vin produit, cette parcelle fait partie d’une hiérarchie qui est aujourd’hui celle des appellations contrôlées », répond le co-gérant du Domaine de la Romanée-Conti. Vient le temps de la réjouissance. « Tous ceux qui souhaitent fêter l'inscription des Climats de Bourgogne au Patrimoine Mondial de l'UNESCO peuvent se rendre ce soir, à partir de 20 heures, au Château de Meursault pour un pique-nique dans le parc, ouvert exceptionnellement au public pour l'occasion (…) Vers 23 heures, un feu d'artifice sera tiré, point d'orgue de la soirée », annonceBourgogne Aujourd’hui

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter