Côte-d'Or - Viticulture Beaune : un vin de Chablis aux Hospices

06 avril 2015
Retour
Côte-d'Or - Viticulture Beaune : un vin de Chablis aux Hospices

le 19/02/2015 à 10:34 Vu 2119 fois

http://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2015/02/19/beaune-un-vin-de-chablis-aux-hospices

Jean-Marc Brocard, viticulteur à Chablis vient de faire le don d'une vigne de premier cru aux Hospices de Beaune. Pour la première fois, un vin de Chablis sera vendu aux Hospices de Beaune.

Jean-Marc Brocard, viticulteur à Préhy près de Chablis dans l'Yonne, vient de faire le don aux Hospices de Beaune d'une parcelle de cinq ouvrées de premier cru côte de Léchet.  Pour la première fois, un vin de Chablis sera présent à la célèbre vente aux enchères de novembre. « Je suis originaire de Côte-d'Or à Chaudenay-le-Château et mon père est décédé aux Hospices. C'est un geste sentimental que je fais en donnant cette vigne. Comme ça je renvoie une petite pierre blanche du Chablisien aux Hospices », confie le viticulteur. L'idée trottait dans sa tête depuis plusieurs années et il y a trois semaines, le vigneron a confirmé le don à Antoine Jacquet, directeur des Hospices.

« Nous nous réjouissons réellement de ce don. Avec cette nouvelle acquisition, les Hospices de Beaune sont de plus en plus représentatifs de la Bourgogne. La boucle est bouclée. J'ai déjà fait une visite de la vigne et c'est très prometteur. La parcelle est très bien située avec un beau végétal. C'est un don de qualité. Je suis très enthousiaste », confie Ludivine Griveau, nouvelle régisseuse des Hospices de Beaune.

Les Oscars de Hollywood, une affaire champenoise

Publié le 19/02/2015 par Roger Pourteau

Champagne Piper-Heidsieck

Photo : V.Defert

À Los Angeles, ce dimanche, plus de 1500 bouchons vont jaillir en quelques heures. Une belle occasion de faire rayonner l'excellence française.

Pour le champagne Piper-Heidsieck, c'est un formidable come-back. Après avoir fourni à quatre reprises (1990, 1991, 1992 et 1998) les bulles officielles de la cérémonie des Oscars, la marque fondée en 1785 par le fils d'un pasteur luthérien de Westphalie revient en force à la grande manifestation hollywoodienne. On l'avait quitté, il y a dix-sept ans, sur le triomphe de Titanic et on le retrouvera, dimanche prochain, pour la 87e édition de la plus ancienne et de la plus importante des cérémonies de l'industrie du cinéma. Le courant est si bien passé lors de ces retrouvailles, et des négociations qui ont suivi, que le contrat conclu entre Piper et l'Academy Awards porte finalement sur trois années, au lieu d'une, traditionnellement.

"Nous sommes vraiment très heureux, proclame Cécile Bonnefond, la présidente de la marque, propriété depuis 2011 du groupe EPI. La sincérité dans l'engagement leur a plu et tout s'est passé très vite." Très vite, certes, mais non sans avoir testé auparavant le célèbre nectar venu des lointains coteaux champenois. D'où ce voyage impromptu, avec armes et bouteilles, d'un collaborateur de la maison pour aller faire déguster sur place aux organisateurs quelques-unes des cuvées élaborées dans les caves rémoises. Le Brut, bien sûr, à l'étiquette rouge et or, qui sont également les couleurs de l'académie, mais aussi le Rosé Sauvage et la Cuvée Rare 2002, logée dans le fameux flacon conçu par Van Cleef ; Arpels.

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019
Paris
Publié le 03 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter