Pierre Richard, gentleman, comédien et vigneron aux Grands Buffets de Narbonne

01 septembre 2014
DESBUREAUX Robert
Retour
Lundi 25 août 2014 - TÊTES D'AFFICHE 
Par Anne SERRES Pierre Richard, gentleman, comédien et vigneron aux Grands Buffets de Narbonne alt

A 80 ans, Pierre Richard partage son temps entre la scène (il a fêté ses 80 ans à l'Olympia), le Brésil, dont son épouse est originaire et Gruissan. Il a acheté en 1986 un domaine viticole, le Château Bel-Evêque. Lié d'amitié avec Louis Privat, des Grands Buffets, à Narbonne, il y dédicaçait ses vins le 31 juillet dernier. Les vins du Château Bel-Evêque, rosé avec ou sans bois et Cuvée Cardinal en rouge, sont à la carte des Grands Buffets, au verre, en bouteille, au carton !

Entre Louis Privat, le restaurateur qui a révolutionné le vin au restaurant (et le buffet à volonté top-qualité!) et l'acteur-charmeur au grand cœur, il y a eu un coup de foudre amical. Depuis ces personnages hauts en couleur mettent régulièrement leurs talents réciproques en commun.   alt

Pierre Richard, gentleman, comédien et vigneron aux Grands Buffets de Narbonne Sommaire alt Pierre Richard et la vigne : « un coup de cœur, pas un coup de tête ! » alt Le goût de l'imprévu et le bon sens paysan alt Tant de vies en une seule alt « Un vin qui me ressemble » alt Les Grands Buffets : le succès continu d'un modèle économique inédit   alt PIERRE RICHARD ET LA VIGNE : « UN COUP DE CœUR, PAS UN COUP DE TÊTE ! »

Pierre Richard est devenu vigneron, sur un coup de cœur mais pas vraiment sur un coup de tête. « Je ne suis pas d'ici, je suis un citadin. Quand je suis arrivé au bord de l'étang de Thau, il y a trente ans, en vacances, il y avait la mer, l'étang, les flamants roses... Je suis tombé amoureux d'ici. Je me suis juré que je reviendrai. En vacances, toujours. Puis j'ai appris qu'un domaine viticole était à vendre. Je n'ai pas voulu m'y jeter la tête la première. J'ai d'abord appelé l'oenologue Marc Dubernet, qui m'a ensuite conseillé au domaine. On a eu une conversation durant laquelle il a testé mon envie, ma connaissance (nulle à l'époque), mais aussi ma capacité à me laisser conseiller... Puis il m'a dit d'y aller. »

alt Haut de page alt LE GOÛT DE L'IMPRÉVU ET LE BON SENS PAYSAN

« De toutes façons », explique Pierre Richard, des étoiles dans les yeux, « tout ce que j'ai fait de bien dans ma vie je l'ai fait par surprise ou par hasard. Quand je réfléchis, je ne fais rien de bon ! J'aime l'imprévu et l'imprévu me le rend bien. Avec la vigne, j'ai été servi question aléa : on ne maîtrise rien !... C'est toute la beauté et la douleur de devenir du métier. En tant que Parisien je ne me rendais pas compte du temps qu'il fait. A présent, dès que j'entends parler d'un épisode de grêle, où que ce soit en France, j'ai mal !

Je vous l'ai dit, je suis citadin, je suis devenu vigneron au contact des vignes, de cette terre, de ce soleil, de ce vent. C'est un métier exigeant et en même temps, le lâcher-prise est vital quand on dépend à ce point des éléments. Vital et simplement de bon sens... paysan ! »

alt Haut de page alt TANT DE VIES EN UNE SEULE

Sur les vingt hectares du domaine, le Bienheureux en replante douze. Petit à petit, même si ce n'était pas l'idée de départ : « Je voulais tout replanter d'un coup. J'imaginais qu'on plantait des vignes et qu'on récoltait le raisin la même année, comme les salades... On m'a appris que je ne pourrai vinifier avec les raisins des nouvelles vignes qu'après trois ou quatre feuilles. Imaginez ma surprise ! », lance-t-il dans un grand éclat de rire. Il s'amuse de ses erreurs de débutant comme on rit des tâtonnements d'un enfant «  Quand je vois tout ce que j'ai appris en trente ans, je réalise combien de vies on peut vivre en une seule ! Et c'est grisant, non ? ».

alt Haut de page alt « UN VIN QUI ME RESSEMBLE »

Au moment de goûter ses vins et de les commenter, l'acteur sourit toujours. « Ça va vous faire marrer, vous devez l'entendre à tous les coups, mais je suis tout à fait sincère : à la vigne comme au chai, je m'efforce de faire un vin qui me ressemble. Et à l'arrivée je trouve que c'est le cas. En rosé, en rouge, il est joyeux, il invite à s'amuser, à prendre du plaisir avec des amis, en se régalant... C'est mon objectif dans la vie, je le partage avec Louis [Privat, NDLR]

alt Haut de page alt LES GRANDS BUFFETS : LE SUCCÈS CONTINU D'UN MODÈLE ÉCONOMIQUE INÉDIT

Depuis cinq ans, aux Grands Buffet, le vin est sur la table au prix grand public du producteur. Et le slogan « Et si vous partiez sans payer le vin ? » annonce aux convives qu'ils ne paieront pas la bouteille consommée durant le repas s'ils achètent un carton de six en partant... La carte des vins cite cet été des références réputées intouchables du vignoble du Languedoc-Roussillon, qui sont là au tarif producteur. La Muntada du domaine Gauby, la Petite Sibérie du Clos des Fées sont à la carte et peuvent aussi se goûter au verre, dans le système à carte prépayées Enomatic. Les 70 références de la carte des vins sont disponibles au verre, en dose dégustation de 3cl ou consommation de 12,5cl.

Les buffets sont saisissants de variété et de qualité, le personnel n'est pas recruté par entretien mais par cooptation, Louis Privat négocie des prêts avec les banques pour ses salariés... Le restaurateur humaniste a inventé une autre façon de travailler en restauration et les Grands Buffets sont devenus une institution qui bat en brèche les idées reçues sur la restauration, sur le prix des vins au restaurant mais aussi sur la gestion des ressources humaines dans les métiers de bouche. 

Et ça marche ! « Regardez autour de vous », sourit Louis Privat, « le restaurant ne désemplit pas et nous augmentons les ventes de vin au restaurant de 50 % par an depuis cinq ans. Nous en sommes à 55 000 bouteilles vendues pour la table et 20 000 bouteilles pour la vente à emporter, soit 75000 bouteilles cette année ».

Dernière nouveauté en l'honneur du vin en général et des crus du Languedoc-Roussillon en particulier, Louis Privat a recruté la sommelière Sophie Veyrat pour animer les activités vin du Private Bowling Pub, le pub situé à côté des Grands Buffets au sein de L'Espace de Liberté de Narbonne. Ces activités comprennent des séances de dégustation (initiation et perfectionnement) et l'Afterwork rencontre autour du Vin, tous les jours de 18 à 21h. 

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter