Mâconnais Le vignoble endommagé

02 juillet 2014
WOERLE Antoine
Retour

Mâconnais Le vignoble endommagé


http://www.lejsl.com/edition-macon/2014/07/01/le-vignoble-endommage

le 01/07/2014 à 05:00 | Johan BozonVu 653 foisSi les pertes sont encore difficiles à estimer, le vignoble du nord mâconnais, touché par la grêle samedi dans le secteur de Lugny, s’achemine vers une troisième année difficile.

Le beau temps est revenu ce lundi sur le vignoble de la région de Lugny. De loin, sous les éclaircies, rien ou presque ne permet de percevoir le malheur qui s’est abattu dans les vignes samedi en fin de journée.

Quelques de dizaines de minutes après avoir touché la côte de Beaune, la grêle a aussi fait un survol dévastateur du nord mâconnais, touchant un secteur allant de Cortambert à Lugny et de Saint-Gengoux-de-Scissé à Plottes. « L’orage est passé en deux fois, relate Marc Sangoy, président de la Cave coopérative de Lugny. Il y a eu beaucoup de vent et des grêlons de la taille de grosses billes. Ça n’a pas duré très longtemps, mais à cause de l’effet mécanique du vent, les grêlons ont fait plus de mal. Mais je ne pensais pas que ça en ferait comme cela. »

Dimanche, la clarté revenue, le réveil a été difficile pour certains producteurs de la douzaine de communes touchées. En particulier à Lugny et Plottes, où les vignes ont subi les dégâts les plus importants. « Selon les endroits, ça va de 10 à 80 % de pertes », regrette Marc Sangoy. Au global, la perte est plus difficile à estimer pour la Cave de Lugny. Une chose est sûre, les 100 000 hectos produits en temps normal par l’établissement ne seront pas atteints. Le verdict, influé par les conditions météos des prochains mois, ne pourra être connu qu’au moment des vendanges. Mais déjà, on parle d’une baisse des rendements qui pourrait aller jusqu’à -30 %. « Elle pourrait être de -50 % sur un secteur allant de Lugny à Tournus », regrette quant à lui Jérôme Chevalier, président de l’Union des producteurs de vins mâcon.

Espoirs déçus ?

Cette perte tombe au plus mal après déjà deux années déficitaires pour le Mâconnais et donc pour la Cave de Lugny. La faute à une fleur qui était mal passée et des absences de productions de -25 % en 2013, -20 % en 2012.

À Lugny, les espoirs placés dans ce millésime 2014 étaient donc grands. Il avait certes eu ce coup de gel à Pâques, qui avait impacté quelque 80 ha à Saint-Gengoux-de-Scissé ou encore Bissy-la-Mâconnaise. « Mais globalement, c’était joli », poursuit Marc Sangoy. « On pensait avoir un beau potentiel, assez précoce en plus », explique-t-il. « On plaçait des gros espoirs sur cette récolte pour remonter nos stocks et surtout se refaire une trésorerie dans les exploitations. Là, certaines vont être touchées pour la troisième année consécutive, avec des risques pour leur pérennité. »

D’autant que nombre de producteurs touchés n’étaient pas assurés, précise le président haut mâconnais. « C’est difficile à estimer mais je pense qu’entre 25 et 30 % l’étaient ». « Les assurances sont de plus en plus chères. Plus il y a de dégâts, plus ça monte et moins ils remboursent. Elles se basent sur les moyennes antérieures. Ainsi, plus les années antérieures ont été déficitaires, plus la prime diminue. Heureusement quand même qu’il y a ce système-là, mais ça ne fait pas tout. Les gens touchés les dernières années ont moins de trésorerie et ne s’assurent pas car ils n’en ont pas les moyens. C’est un peu un cercle vicieux. » Si ces pertes ne menaceront pas les employés de la cave, elles n’en poseront pas moins certains problèmes d’organisation. « Il y a une demande commerciale forte en plus, détaille Marc Sangoy, on a un bon développement en plus, mais on aura du mal à l’alimenter. »

Pas de quoi entamer sa volonté de faire du lugny l’un des crus du Mâconnais. « Au contraire, ça augmente le besoin de valorisation. Je pense même que ça va renforcer l’envie d’aller plus loin. J’espère que mes collègues pensent comme moi, il ne faut pas baisser les bras., ce n’est pas le moment. »

Source(s) :

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter