Histoire : L’Estampe de caisse de vin

31 mai 2013
DESBUREAUX Robert
Retour

Echos de Bordeaux

Lettre Mensuelle d’Information – Filière Vin

Histoire : L’Estampe de caisse de vin


D’où vient cet objet que tant de gens collectionnent aujourd’hui ?

À l’origine, et pendant tout le Moyen-Âge, le commerce du vin se faisait en barrique.  L’usage voulait que l’on marque les barriques d’un signe distinctif permettant d’indiquer l’origine et la provenance.
On utilisait de simples pochoirs ou parfois un marquage au feu avec un fer. Les motifs reprenaient simplement les blasons, les armes de la famille ou de la seigneurie, tout comme les « enseignes » des échoppes.
Pour faciliter les échanges commerciaux, les propriétaires et les négociants identifiaient ainsi au premier coup d’oeil les terroirs et l’origine, la provenance du vin contenu dans chaque barrique pour pouvoir être sûr et certifier leur origine.

En somme, une garantie pour l’acheteur comme pour le vendeur.

Avec l’apparition des verriers à Bordeaux, au milieu du XVIII ème siècle,  le commerce du vin évolue, mais lentement. La bouteille fait son apparition et s’impose petit à petit. On embouteille le vin, au château si possible. Cette habitude se développera pendant tous le cours du XIX ème siècle. Ensuite, on trouve tout naturel  de mettre les bouteilles dans des caisses bois pour le transporter et l’exporter.
Aussi, il est impératif que ces caisses soient reconnaissables, identifiables au premier coup d’œil, et que l’on puisse, comme avant, connaître leur provenance, leur origine.

Et comme les marais des Landes viennent d’être assainis et plantés de Pin, les sylviculteurs ont vu là un débouché proche et formidable pour leur planches en Pin des Landes...
C’est ainsi qu’est née l’étampe de caisse. L’usage qui s’impose, veut que l’on y imprime le nom de la propriété, un motif graphique de reconnaissance,  et indiquer son terroir, son millésime, et son classement, probablement après 1855, date du premier recensement et classement des Grands Vins, voulu par Napoléon III pour la grande Foire de Bordeaux en 1855.

Estampes : Pièce de bois en Pin des Landes, élément constitutif de la caisse de vin en bois, de dimensions variables (32 cm de largeur, 16 cm de hauteur, plus ou moins 2 cm en largeur et hauteur)  sur laquelle on imprime ou frappe la marque d’un château ou d’une propriété vinicole.

En savoir plus avec Decowine, spécialiste de l’Estampes
www.decowine.com – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Source(s) :

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter