Un nouvel Atlas des vins

28 octobre 2012
WOERLE Antoine
Retour

Voir sur paris-normandie.fr



Un nouvel Atlas des vins de France pour expliquer "l'effet terroir"


Publié le samedi 27 octobre 2012 à 07H12

PARIS,  27 oct 2012 (AFP) - Expliquer le lien de cause à effet entre le vin, le milieu géographique, climatique et humain, bref "l'effet terroir", est le fil conducteur de la nouvelle édition de L'Atlas des vins de France, qui se veut autant une bibliothèque des vins qu'un livre de découvertes accessible.

Car ce lien, a priori évident, vient seulement d'être mis noir sur blanc par l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO).

"Pour la première fois de son histoire, à la demande de Bruxelles, l'INAO a réécrit pendant quatre ans l'ensemble des cahiers des charges de l'ensemble des Appellations d'origine contrôlée et Indications géographique protégée, au même moment, de manière cohérente", déclare à l'AFP le directeur de l'Institut Jean-Louis Buer, dans un but de protection de l'origine et de la qualité.

Un travail majeur, surtout en France, "pays où la diversité des vins est considérable", explique à l'AFP l'éditeur et coauteur de l'ouvrage, Jean-Pierre de Monza, qui a repris la publication de son Atlas, interrompue pendant six ans, en raison du travail de l'INAO.

Car au passage aussi, le nombre d'AOC a baissé, de 400 à 357. De même que celui des IGP, le nouveau nom des vins de pays, de 153 à 75.

"La découverte pour le lecteur est infinie quand on pense qu'en Bordelais il y a six mille producteurs, que nous avons 357 zones d'appellations à l'intérieur desquelles il y a des producteurs qui ont chacun leur patte, leur savoir-faire", s'enflamme Jean-Pierre de Monza.

"Ce livre est le premier qui tient compte du travail de l'INAO qui s'est fortement impliqué dans son élaboration", poursuit l'éditeur.

"géographie liquide"

Plus de cent cartes à l'appui, l'ouvrage de 352 pages présente ce nouveau contexte, la totalité des AOC et IGP ainsi que des eaux-de-vie de France, mais aussi un tableau général des millésimes ou plus de 1.000 accords mets-vins.

L'académicien Erik Orsenna, membre de l'Académie du vin de France, signe la préface de cet ouvrage, rappelant avec malice la devise d'un vigneron: "le vin c'est de la géographie liquide".

Le livre se veut en effet un ouvrage de découverte qui reste accessible au grand public.

"On a la chance en France d'avoir la plus vaste palette des vins donc on doit pouvoir intéresser tous les types de consommateurs", souligne le directeur de l'INAO selon lequel "le vin est aussi une grande réussite française de la mondialisation".

"Voila un produit typiquement identitaire français qui trouve des consommateurs au Japon, aux Etats-Unis, en Chine, en Russie, partout dans le monde", dit-il.

Source(s) :

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019
Paris
Publié le 03 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter