Philippe Faure-Brac, 20 ans de Meilleur sommelier du monde

gateau-2
10 septembre 2012
DESBUREAUX Robert
Retour
Philippe Faure-Brac, 20 ans de Meilleur sommelier du monde
lundi 10 septembre 2012 10:44

Un gâteau soufflé en présence de personnalités et d'amis de longue date. On reconnaît ici notamment Stéphane Freiss, Gérard Holtz.

7
5 - Paris Le 5 septembre 1992, Philippe Faure-Brac, déjà patron du Bistrot du Sommelier à l'époque, est sacré Meilleur sommelier du monde, à Rio de Janeiro, au Brésil. « C'est à la fois un titre et une aventure humaine » résume-t-il. L'idée a germé dans son esprit 10 ans plus tôt « quand j'ai participé au Trophée Ruinart du Meilleur jeune sommelier de France. Je travaillais alors à La Lorraine, brasserie voisine du restaurant La Marée. Leur chef sommelier, Jean-Luc Pouteau, était Meilleur sommelier du monde. J'ai demandé à le rencontrer. Il a accepté. C'était un professionnel très accessible. Nous avons parlé du métier, il m'a convaincu. Et depuis ce moment là, je n'ai pas cessé de travailler dans ce sens. » En 1987, Nadine, qui deviendra la mère de ses enfants, entre dans sa vie. Grâce à elle, il met le pied à l'étrier du concours. Autour de lui, se forme une équipe de coachs. Eric Buiron, Eric Sertour, Jacques Mehaut, Gérard Margeon, Jean-Luc Jamrozick... « Ils m'ont encouragé, préparé. Si j'ai obtenu ce titre, c'est parce qu'ils étaient à mes côtés ». L'après 5 septembre 1992, nouvelle époque. « Cela a eu pour conséquences d'alourdir considérablement mon emploi du temps » sourit Philippe Faure-Brac dont le parcours s'est inscrit dans la transmission des savoirs et cette volonté de rendre la sommellerie plus ouverte. « Pour les gens, le sommelier a longtemps été quelqu'un d'un peu secret, une sorte d'icône qui connaissait le vin mais à qui on avait du mal à s'adresser. » Conserver le professionnalisme tout en donnant une image plus amène du sommelier. Philippe Faure-Brac a d'abord montré l'exemple, dans son établissement en formant de nombreux jeunes. On lui doit aussi en 2000 l'instauration du MOF sommellerie. Philippe Faure-Brac utilise aussi les ondes et le petit écran pour faire passer le message. Il est médiatique, il écrit des ouvrages sur le vin qui lui ressemblent : au fil des pages, l'aspect pratique, la convivialité, l'échange avec les vignerons prennent souvent l'avantage. Le 5 septembre 2012, parce que le vin est aussi une fête, il souffle les 20 bougies du titre en présence de nombreux amis, de tous ceux qui l'ont suivi et qui placent le vin comme un art de vivre dont l'histoire reste à l'échelle humaine. Ensuite, l'actualité continue : dans son établissement, il propose désormais une carte comprenant 5 entrées, 5 plats et 5 desserts qui varient tous les mardis. Le 3 octobre, il sort un nouveau livre : Tout sur le vin, de la vigne à la dégustation, aux éditions EPA Le Chêne. 20 chapitres à partir de 20 mots clés sur le vin ! Il sera également le 21 septembre au soir sur les planches de la Comédie Française pour un spectacle autour du goût dans le cadre de la Fête de la gastronomie : Le dîner de Dom Juan.

Diaporama

Offres d'emploi

ANNECY
Publié le 26 mars 2019
LE TOUQET
Publié le 23 juillet 2018

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter