Assemblée Générale 2012 - Alsace

paysages-sf-2012-17
16 août 2012
Retour
CLIQUEZ SUR LE Programme


LUNDI 20-08

Compte rendu

Gérard et Matthieu Boesch, propriétaires à Soultzmatt et WesthaltenDomaine Léon Boesch

Lundi 20 Août 2012


Ce lundi matin nous nous retrouvons chez Gérard Boesch du domaine Léon Boesch (vigneron bio-dynamique) qui nous emmène sur les hauteurs de Westhalten en face du grand cru Zinnkoepflé (petit front au soleil). L’occasion nous est donnée de mieux comprendre les terroirs de l’Alsace et notamment ceux de Soultzmatt et Westhalten, composés à la fois de nuances calcaires, gréseuses et granitiques. Ce grand cru Zinnkoeflé, majoritairement planté en cépages riesling et gewurztraminer cumule de nombreux atouts :

Une exposition sud, une altitude élevée de 425 m, des coteaux en forte pente, des terroirs variés avec notamment des calcaires du Muschelkalk (calcaires coquillés), une fraîcheur apportée par le petit ballon tout proche, un effet d’arène formé par cette cuvette et de faibles précipitations. L’ensemble de ces facteurs réunis concoure à l’originalité et à la puissance des vins produits sur ce Grand Cru.

De retour à la propriété, nous découvrons avec émotion la nouvelle cuverie en adéquation totale avec leur philosophie bio-dynamique. Gérard Boesh prend le temps de nous expliquer l’évolution des cahiers des charges alsaciens et notamment  celle concernant les nouvelles dénominations géographiques  d’Alsace pouvant compléter l’AOP Alsace ou Vin d’Alsace.

A ce titre, nous pouvons retrouver officiellement depuis 2011, les précisons géographique ou d’usage suivantes :

   Dénomination géographique complémentaire Cépages autorisés
Vins blancs et rouges Vins d'Alsace ou Alsace suivie d'un nom de lieu dit
Vin d'Alsace ou Alsace suivie d'une dénomination géographique complémentaire:
- Côte de Rouffach'
Gewurtz, Riesling, Pinot gris, Pinot noir
Vins Blancs Vin d'Alsace ou Alsace suivie d'une dénomination géographique complémentaire:
- Blienschiwiller
- Côte de Barr
- Klevener de Heiligenstein
- Scherwiller
-Vallée noble
-Val Saint Grégoiore
- Wolxheim
Vins d'alsace ou Alsace suivie d'une dénomination d'usage:
- Edelzwicker
 Sylvaner
Savagnin rosé ou nature
Riesling
Gewurtz, Riesling, Pinot gris
Auxerrois, Pinot blanc, gris
Tous cépages blancs
Vins rouges Vins d'Alsace ou Alsace suivie d'une dénomination géographique complémentaire:
- Rodern
- Saint hyppolyte
Ottrot
Pinot noir
Outre leur situation géographique plus précise, l’une des principales évolutions concerne des rendements plus serrés et par-là même un titre alcoométrique volumique minimum plus élevé.

Matthieu Boesch, talentueux successeur, nous fait déguster sur pièce les différents cépages du dernier millésime.

Parmi l’excellente qualité de cette production, ayant fait l’unanimité, nous retiendrons les cuvées suivantes, toutes exhalent merveilleusement l’expression de leur terroir.

– L’Alsace pinot gris Zwingel 2010 : s’exprime par un nez floral, d’agrumes et de fruits à chair blanche, une  bouche juteuse et équilibrée, minérale et élégante.

– L’Alsace Riesling Cuvée Luss 2010 : offre un nez précis de citron et de fleurs blanches, une bouche très droite, pure, fraîche et minérale.

– L’Alsace grand cru Zinnkoeflé riesling 2000 : révèle un nez minéral aux notes anisées et mentholées, à la bouche puissante, large et solaire.

Notre rencontre s’achève autour d’un repas où règne convivialité et bonne humeur. Nous complétons la dégustation avec d’autres très belles cuvées du domaine sur un pâté en croûte mémorable et d’autres spécialités locales.

Merci chaleureusement à la famille Boesch pour la générosité de son accueil, sa gentillesse et le beau moment qu’elle nous a offert.



René MURE   http://www.mure.com/


  • Balade dans les vignes en compagnie de Véronique Muré, avec vue sur le Clos Saint-Landelin, mais l’orage grondant nous sommes obligés de nous réfugier à l’intérieur, dommage car le paysage était vraiment magnifique.


Le domaine vinifie 42 ha : Ø 22 hectares en agriculture biologique depuis 1999, dont 15 ha pour le Clos Saint-Landelin qui est le monopole de la famille Muré depuis 1935.

Ø 20 hectares en achat de raisins.
Ø La production est d’environ 300 000 bouteilles.
Vins dégustés lors de notre visite : Ø Crémant d’Alsace rosé : Une rareté.

Ø Alsace pinot noir 2010 « V » et Alsace pinot noir 2009 Clos Saint-Landelin : Les vignes sont situées sur le Grand Cru Vorbourg.

Ø Alsace Côte de Rouffach riesling 2010 : Côte de Rouffach est une des 11 dénominations géographiques reconnue en 2011 pouvant suivre l’appellation Alsace.

Ø Alsace riesling 2010 Clos Saint Landelin et Alsace pinot gris 2010 Clos Saint-Landelin : Ces vins sont produits sur la partie Sud du Grand Cru Vorbourg.

Ø Et nous avons terminé cette dégustation par un superbe gewurztraminer 2002 en Vendanges Tardives provenant du Clos Saint-Landelin.

Frédéric Devautour

Kuentz-Bas   www.kuentz-bas.fr      Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires...CLIQUEZ SUR LE  LIEN


{pgslideshow id=145|width=300|height=200|delay=3000|image=M|pgslink=1|imageordering=5}

MARDI 21-08


  • Assemblée Générale

L'Assemblée s'est déroulée dans les locaux du CIVA

où nous avons été accueillis par M VEZIEN Directeur

Cliquez sur le lien   Compte Rendu AG

{pgslideshow id=149|width=300|height=200|delay=3000|image=M|pgslink=1|imageordering=5}

{pgslideshow id=151|width=300|height=200|delay=3000|image=M|pgslink=1|imageordering=5}


Assemblée générale de l’association des sommeliers formateurs en Alsace
F.F. Trimbach, vins fins d’Alsace
Dégustation du mardi 21 août 2012

Accueil et visite en compagine de Francois Wihelm

Pinot blanc 2009

Nez fin et citronné, bouche désaltérante et vive.

Commentaires de François Wilhelm : le 2009 est encore disponible avant le millésime 2010 car le marché extérieur, très important pour le pinot blanc, a réduit ses commandes à cause de la crise. Ce pinot blanc est gras belle matière, fraicheur, simple mais toujours bon.

Riesling 2010

Nez fin, bouche tendre en attaque avec ensuite un beau tranchant et une vivacité persistante

Commentaires de François Wilhelm : 2010 côté gourmand, beau succès pour un service au verre

Riesling « Réserve » 2010

Nez plus expressif avec déjà une typicité plus marquée, l’évolution prend le pas sur les notes citronnées. Une bouche très équilibrée dès l’attaque, une vivacité fine et saline. La finale est tendre et persistante. Le fond de verre exprime le citron confit.

Commentaires de François Wilhelm : vignoble de la maison autour de Ribeauvillé, bon riesling de caractère, belle sélection de matière première, ce vin est toujours très bien noté par les guides (sauf RFV dernièrement)

Riesling « Sélection de vieilles vignes » 2009

Le nez est très fin même s’il est plus discret, peut être sur une note de citronnelle et de zeste confit. L’attaque est très longue, le vin est gras et riche même s’il reste vif.

Commentaires de François Wilhelm : 2009est une  année de belle matière première, riche, sélection de raisins plus mûrs, plus chauds, toujours provenant du vignoble autour de Ribeauvillé, vieilles vignes de minimum 25 ans, la vigne ne s’arrache plus, si des pieds meurent, ils sont remplacés, c’est la vrai richesse de notre vignoble familial.

Riesling moins tendu que le précédent avec beaucoup d’extrait sec

Riesling « Cuvée Frédéric Émile » 2007

Nez typique du riesling, bouche citronnée longue et droite. La fraicheur est lentement progressive, elle est fine et délicate.

Commentaires de François Wilhelm : cette cuvée porte le nom de l’arrière arrière grand père créateur du syndicat vinicole d’Alsace. C’est une sélection de vigne au dessus de la maison, de 5 hectares en grand cru de 45 ans en moyenne. Ces raisins ont toujours été travaillés à part. Pour le millésime 2008 cette cuvée sortira en mention grand cru, ce qui est un évènement pour la maison Trimbach.

Riesling « Cuvée Frédéric Émile » 2006

Nez plus discret sur des notes de miel et de coing, le citron est en toile de fond, le botrytis est perceptible. Le vin reste sec et très élégant.

Commentaires de François Wilhelm : 2006 est une belle année mais difficile car la chaleur et la pluie se sont associées lors des vendanges. Le botrytis s’est installé, le vin reste sec, 6g de résiduel mais la pourriture noble signe ce vin

Riesling « Clos Sainte Hune » 2006

Le nez est évolué et complexe, l’attaque est longue, le milieu de bouche est frais et la finale d’une fraicheur presque citronnée. La minéralité stimule les papilles dès la présence en bouche.

Commentaires de François Wilhelm : sur la commune voisine d’Hunawihr3 km à vol d’oiseau, 1, 67 hectares pour 9000 bouteilles par an environ, terroir et style particulier, raisins à maturité, vendu dans sa 6ème année mais il devrait être bu à partir de 10 ans. Ce vin adore prendre son temps et murir. Vendangé 1 semaine après la cuvée Frédéric Émile mais beaucoup moins botrytisé. Se boit très bien actuellement, très belle minéralité.

Riesling « Clos Sainte Hune » 2000

Le vin est d’un or brillant, le nez est miellé, les fruits confits sont proches, les épices douces aussi. En bouche le vin est riche, ample, très large, il ne se resserre pas, bien qu’il finisse sur une fraicheur d’une grande jeunesse.

Commentaires de François Wilhelm : 2000 millésime relativement gras, le terroir du Clos Saint Hune est constitué d’un peu de marnes mais le calcaire y est dominant.

Pinot gris « Réserve » 2008

Nez très frais, légèrement citronné. La bouche est grasse et riche, la fraicheur arrive dans un second temps.

Commentaires de François Wilhelm : vin de fraicheur surtout pour un pinot gris, 4 à 5g de résiduel très bien intégré, coquilles saint jacques, terrine de volaille, pâté en croûte traditionnel.

Pinot gris « Réserve personnelle » 2005

Premier nez discret, l’esprit du champignon plane sur la suite. La bouche est riche et gourmande et délivre presque une impression de moelleux, la fraicheur est en trame de fond.

Commentaires de François Wilhelm : sur le grand cru Osterberg, vieilles vignes, le vin est plus structuré, 11g de résiduel mais de la fraicheur, très adapté sur des plats en sauce, sur du homard chaud ou froid.

Gewurztraminer 2010

Nez typique avec une belle retenue et une élégance évidente. Une richesse tout en subtilité pour délivrer un vin qui reste frais. Très facile à accorder à table pour un Gewurztraminer.

Commentaires de François Wilhelm : millésime 2010 tout simple avec le caractère sec que l’on retrouve peu souvent dans les gewurztraminer.

Gewurztraminer « Vendanges tardives » 2007

Parfums délicats, liqueur élégante (60g de sucre résiduel), puissance tout en retenue, finale douce.

Pinot gris « Sélection de grains nobles » 2005

Couleur de vieil or. Nez délicat, écorce confite, bouche gourmande finement aromatique, très équilibrée, les 80g de résiduel sont très bien intégrés.

Commentaires de François Wilhelm : vin très bien noté dans les guides, une très belle réussite, vin très rare, seulement 250 bouteilles
Compte rendu : Dominqiue ALVAREZ / Thierry BIAN

{pgslideshow id=153|width=300|height=200|delay=3000|image=M|pgslink=1|imageordering=5}

Cave Ribeauvillé


http://www.vins-ribeauville.com/


  • 2e journée de l'ASF en Alsace

Dernière visite a la Cave de Ribeauvillé.

Située au cœur du village, cette cave est
la plus ancienne cave coopérative de France (1895). Nous sommes accueillis par l'œnologue maison Evelyne Bléger et Mr Willem Schiks, Responsable export.

Particularités de la cave : elle vinifie 50 terroirs dont 9 grands crus du Gloeckelberg au nord près de Rodern, jusqu'au Schlossberg situé au sud de Kaysersberg. Autre particularité : le « tout-à-la main » des vendanges, pour les 40 adhérents ou vendangeurs des 253 ha, gérés par la grande maison. Il faut dire, qu'apporter ses raisins a celle ci, nécessite le respect du cahier des charges. Pour exemple de ce cahier des charges, les viticulteurs acceptent le contrôle des cultures pour : la taille, l'ébourgeonnement, le rendement limité.

Fer de lance de la Cave de Ribeauvillé, le grand cru Zahnacker (le champ de Martin Zahn) a la particularité d'être complanté de plusieurs cépages (riesling, pinot gris, gewürzt.). A l'issue de la visite des installations ultra-modernes et d'une capacité de micro-vinification surprenante, nous avons pu déguster 22 vins de façon comparative :

  • 1ere série en pinot noir, du rose "Allegro" souple et généreux, jusqu’au rouge de Rodern, pulpeux et très charpenté a la fois.


  • 2e série pour Sylvaner (désaltérant) et Pinots blancs (plus gourmands et étoffés).


  • 3e série avec 5 rieslings dont un Osterberg Grand Cru, excellent par son bouquet floral et d'agrumes, d'une belle opulence corsée ; et un Kirchberg également Grand Cru en 2009, très élégant avec des notes de thé rare et une bouche aussi gourmande que vivace et minérale. Avant de découvrir la série des pinots gris puis des Gewürzt, la cuvée "Andante" (gewürzt + muscat) apporta un grand plaisir aromatique, mariant subtilement le raisin avec la rose, le thé et une touche de gingembre, vin d'éducation et de sensibilisation auprès des jeunes ! Le Clos du Zahnacker grâce au millésime 2007 nous donna la tonalité de la complexité des terroirs, avec notes de cire, de miel, de la finesse, tout en longueur !


  • En série 5 les Pinot Gris jouèrent de leur caractère corsé avec quelques grammes de sucres résiduels pour accéder au Grand Cru Gloeckelberg (granit et sables) aux notes fumées et florales, des saveurs suaves et équilibrées, corsé et généreux !
Avant conclusion, ce furent les gewürztraminers : du "Collection" a la « V.T. » en passant par le Grand Altenberg de Bergheim, qui ont fait la démonstration crescendo, du caractère aromatique génial (coco, litchi, fleurs capiteuses ou fanées, réglisse...) du raisin a vocation épices.

  • La récompense fut le Muscat SGN 08
de robe très dorée, avec un nez superbe de complexité (abricot-raisin confit, badiane et peaux de pêche...), une bouche mielleuse et fraîche avec texture confite, valorisée par une salivation étonnante et une impression de pectine de raisin. Magnifique grand vin et rare dans ce cépage !

Emotions et applaudissements pour Mme Bléger. Saluons les compétences et la dynamique de notre oenologue-guide de circonstance.

Eric Dugardin, membre de l’ASF, Lille

{pgslideshow id=152|width=300|height=200|delay=3000|image=M|pgslink=1|imageordering=5}

  • Au Rendez vous de Chasse
{pgslideshow id=150|width=300|height=200|delay=3000|image=M|pgslink=1|imageordering=5}

LES INSOLITES


Commentaires...

{pgslideshow id=142|width=300|height=200|delay=3000|image=M|pgslink=1|imageordering=5}

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter