Quels vins de Sauternes en 2018 ?

chateau-dyquem
16 octobre 2018
WOERLE Antoine
Retour

Quels vins de Sauternes en 2018 ?

Par Isabelle Bachelard

Publié le 09/10/2018 à 11:14

https://www.larvf.com/quels-vins-de-sauternes-en-2018,4601530.asp

Après des semaines à attendre l’humidité dans les vignes indispensable à ses vins liquoreux, Sauternes commence à vendanger. Une belle pourriture noble s’est enfin installée.

Sauternes ressemble au village gaulois d’Astérix, où rien ne se passe comme ailleurs. Quand tout le monde se réjouissait de vendanger tranquillement sous un soleil d’été indien et en totale absence de l’humidité atlantique habituelle, le Sauternais priait le ciel de faire revenir les averses et le brouillards indispensables à la fameuse pourriture noble de ses raisins.

La dernière semaine de septembre, la plupart des châteaux patientaient. Le roi Yquem a sorti les sécateurs le 3 octobre. La princesse Climens attend encore le bon moment. L’été et le début d’automne ont été bien trop chauds et trop secs pour le Sauternais, qui a besoin de l’alternance de fraîcheur humide le matin et de chaleur le reste de la journée. Dernière pluie le 15 juillet pour certains, le 9 août pour d’autres.

À Yquem, les premières vraies brumes se sont montrées le 28 septembre, mais pas question pour autant de vendanger tant que le directeur Francis Mayeur ne trouve pas l’équilibre souhaité. "On a commencé par les bordures de parcelles, qui ont évolué en quelques jours, car elles reçoivent un peu plus d’humidité des brumes. Elles présentent une belle vraie pourriture. Le reste est concentré" déclare-t-il, satisfait des 21 degrés potentiels. 

5 jours avant les vendanges, la pourriture noble s'installe, mais il est trop tôt pour vendanger au Château Myrat

"Absolument magnifique" se réjouit Slanie de Pontac-Ricard au Château Myrat : "J’avais l’impression qu’il n’y avait pas grand chose à couper. En fait il y a du raisin, avec le bon degré et un joli botrytis".

À Barsac également, au Château Doisy-Daëne, Jean-Jacques Dubourdieu a fait une 1ère trie les deux premiers jours d’octobre, mais a récolté seulement 30 hl. "La qualité est très belle, la pourriture parfaite, car la base était déjà mûre et dorée. J’espère une grosse semaine à partir du 8 octobre, puisque le niveau de risque augmente tout de même chaque jour" rappelle-t-il avec le sourire "car en 2014, la vendange avait commencé encore plus tard "et on a fait un super millésime".

"Ce sera sans doute beaucoup de passerillage lors de la 1ère trie" explique Bérénice Lurton au Château Climens, qui prévoit de vendanger à partir du 8 octobre. À la tête de 30 ha en biodynamie, elle sait que les raisins se concentrent et se doit tout de même d’assurer un certain volume de récolte. Tout le monde n’a pas cette chance, une partie du vignoble a subi la terrible grêle du 16 juillet. Château Guiraud ne produira que 3 000 bouteilles de Sauternes.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE D'AUTRES NOUVELLES DU MONDE DU VIN 

Source(s) :

Diaporama

L' association

C’EST LA RENTREE !!!  Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, C’EST LA RENTREE !!!!, cette phrase courte qui marque pour tous cette période de l’année d’une empreinte forte est là ! Le soleil...

S'inscrire à la Newsletter