La vigne de Cailloup se porte bien

image-1
22 août 2018
vignes
REVERSADE Pascal
Retour
Publié le 19/03/2018

La vigne de Cailloup se porte bien                 

Mercredi, les membres de l'association Bi del Mas Bielh ont terminé la taille de la vigne de Cailloup, à proximité de l'église du même nom. Ils ont également replanté une centaine de pieds pour remplacer ceux qui étaient morts.

Une taille en guyot mis à part quelques rangées qui sont taillées en cordon de Royat. Une taille courte qui a été inventée à la ferme école de Royat à Montaut au XIX e du temps où la vigne était fortement implantée dans la basse-Ariège. «Rappelons qu'à Pamiers, au maximum, au XVe siècle, il y a eu 1 000 hectares de vigne», souligne Louis Claeys, le président. Et c'est un des buts de la création de cette vigne d‘un demi-hectare. Rappeler à Pamiers son glorieux passé viticole.

Après la taille, les bénévoles ont rendez-vous le 4 avril à Vira chez Thomas Piquemal, le viticulteur qui leur vinifie le vin, pour la mise en bouteille de la cuvée 2017. Une petite cuvée. À cause des aléas climatiques, la moitié de la récolte a été perdue. «Au total, on devrait avoir 600 bouteilles, juste assez pour les souscripteurs. Ce sont eux qui viennent tailler et soigner la vigne», indique Louis Claeys.

Une étiquette a été réalisée. «Nous avons sollicité trois artistes locaux et l'assemblée générale a retenu un des trois visuels pour cette année», explique le président.

Au vu des premières dégustations, ce gamay est pas mal (voir encadré). L'association va garder quelques bouteilles pour voir si on peut en faire un vin de garde.

Pour 2018, l'association espère bien faire une bonne récolte. Pour l'instant, ils sont très optimistes. «Si les aléas climatiques le permettent, on espère un grand cru 2018», indique Louis Claeys, qui rappelle que la vigne a seulement été plantée en 2014.

Et quand elle donnera à plein, l'association ne s'interdit pas de vendre des bouteilles dans le commerce. Elle est en instance d'obtenir un numéro d'agrément pour commercialiser son vin.

Le cépage du Beaujolais

Fortement implanté dans le Beaujolais et dans la vallée de la Loire, le gamay n'existait pas (actuellement) en Ariège avant d'être planté à Cailloup. C'est un cépage qui est doté d'une forte capacité d'adaptation. Il donne des vins aromatiques et fruités mais pauvres en tanins. Des vins à boire jeune majoritairement, sauf ceux de certaines parcelles. D'où l'essai de l'association de garder des bouteilles. Il se marie particulièrement bien avec de la charcuterie et des fromages frais.

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019
Paris
Publié le 03 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter