Champagne : le vignoble bio progresse timidement

29 octobre 2011
DESBUREAUX Robert
Retour
INFO VITISPHERE

Lundi 24 octobre 2011 - Viticulture

Champagne : le vignoble bio progresse timidement

La viticulture biologique représente 300 hectares de vignes en Champagne, soit moins de 1 % de la surface plantée de cette région viticole. Depuis six ans, 72 viticullteurs sur les 15 000 que compte l'appellation, se sont effectivement convertis à ce type d'exploitation. Ces chiffres sont cohérents avec ceux de l'ensemble de l'agriculture champenoise (l'agriculture biologique représente 1 % de la SAU champenoise). Il existe pourtant une dynamique de la conversion en bio en Champagne : en 2010, les terres en conversion représentaient la moitié des terres bio (converties + en conversion) en Champagne, ce qui en faisait la région présentant la plus importante dynamique de conversion en chiffres relatifs. La viticulture n'est cependant pas meneuse dans cette progression.

"Bien sûr en bio il y a plus de risques et plus de travail et la vigne produit moins. Mais en trente ans notre récolte n'a jamais été inférieure aux rendements autorisés", souligne Vincent Laval, vigneron sur 2,5 hectares de vignes, récemment élu président de l'Association interprofessionnelle des vins de l'agriculture biologique de Champagne (AIVABC). Son père fut un des sept pionniers du champagne bio, dans les années 70, après avoir vu "une émission du commandant Cousteau qui dénonçait la présence d'insecticides en Arctique".

"Le climat froid et humide de la Champagne rend la vigne particulièrement sensible aux attaques des parasites et des ravageurs ce qui ne facilite pas la conversion au bio. Bon nombre de vignerons qui travaillent en bio ou en biodynamie n'en font pas état pour ne pas se priver de la possibilité de traiter en cas de besoin", explique Thibaut Le Mailloux porte parole du Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC). La conversion au bio n'est pas une fin en soi et la prise de conscience de l'importance de respecter l'environnement progresse en dehors des labels, explique-t-il : 76% du vignoble champenois est maintenant enherbé et que depuis dix ans l'utilisation d'insecticides a baissé de 90%, avec, notamment, l'introduction de la confusion sexuelle contre les papillons ravageurs.

Source(s) :

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter