NOUVELLES

baptisteross1
20 avril 2018
WOERLE Antoine
Retour

Mercredi 18 avril 2018

L’INAO cartographie le vignoble des AOC

https://www.intervignes.com/actualites-intervignes-87381--LINAO-cartographie-le-vignoble-des-AOC.html

Passant au crible les parcelles pouvant (ou ayant pu) prétendre à l’appellation, une cartographie interactive permet d’avoir une vue d’ensemble de l’essentiel du vignoble national.

L’INAO cartographie le vignoble des AOC

Pas moins de 3,8 millions de parcelles constituent la carte des 289 appellations de vin mise en ligne par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO). Accessible en ligne, ce puzzle forme le potentiel viticole des AOC d’Alsace, d’Aquitaine, du Beaujolais, de Bourgogne, de la Corse, du Jura, de la Loire, de Provence, du Rhône, de la Savoie et du Sud-Ouest. Une nouvelle délimitation de l’appellation Champagne étant en cours, ce vignoble n’est pas encore affiché, tandis que le vignoble de Cognac n’a pas de parcellaire défini (le vignoble ayant plusieurs fins).

Fascinante par son niveau de détail, cette carte « est le résultat des travaux de délimitation parcellaire réalisés par les experts de l'INAO et approuvés par les instances. Cela correspond au potentiel de l'AOC par rapport aux critères techniques définis, et donc à des parcelles plantées ou pas » explique Gilles Flutet, le responsable du service territoires et délimitation de l’INAO. Qui précise que comme « certaines de ces délimitations sont anciennes, certaines zones urbanisées sont classées en AOC ».

Version bêta

Ouvrant à tous ses données cartographiques, l’INAO explique mettre en application la loi pour une République Numérique (votée en septembre 2016). « La mise en ligne de ces données par l’INAO a pour objectif de répondre aux besoins de ses partenaires mais aussi de permettre aux viticulteurs et aux citoyens d’accéder aux tracés des délimitations en AOC » précise un communiqué. Qui ajoute que « pour le moment, ces données sont en version bêta, pour permettre aux utilisateurs de faire remonter les anomalies rencontrées et à l’INAO de compléter les données sur les territoires qui ne sont pas encore vectorisés ». Seules les données validées officiellement par l’INAO font foi.

——————————————

Avertissement aux fraudeurs

La marque de prosecco "Bottega gold" désormais protégée au niveau européen

Mardi 17 avril 2018 par Juliette Cassagnes

Les marques Bottega Gold et Bottega rosé gold sont désormais protégées par l'EUIPO

Les marques Bottega Gold et Bottega rosé gold sont désormais protégées par l'EUIPO

L'Office européen de la propriété intellectuelle (EUIPO) a finalement accepté la validité des deux marques tridimensionnelles du producteur italien Bottega: "Bottega gold" et "Bottega rose gold".
Le producteur italien Bottega (Bibano) annonce, via communiqué de presse, avoir obtenu auprès de l'autorité européenne compétente, l'EUIPO (l'office européen de la propriété intellectuelle) la validité du dépôt de ses marques tridimensionnelles* « Bottega Gold » et « Bottega Rose Gold », produites par l'entreprise depuis 2001. 

"Un avertissement pour les malfaiteurs"

Les caractéristiques distinctives des bouteilles métallisées avec effet miroir sont désormais protégées, annonce l'entreprise italienne. Cette dernière a été confrontée ces dernières années à diverses contrefaçons de la part de plusieurs opérateurs, causant « des pertes économiques, une confusion sur le marché et des dommages pour les consommateurs et pour le secteur dans son ensemble », estime Sandro Bottega, son propriétaire, dans le communiqué.

« J'espère que ce succès juridique sera un avertissement pour les malfaiteurs et servira à limiter de nouvelles tentatives d'imitations», poursuit celui-ci. Le jugement a été prononcé le 14 mars 2018.

Ilustration: la bouteille de Prosecco Bottega gold:

C:\Users\Robert\AppData\Local\Temp\msohtmlclip1\01\clip_image003.jpg

(*Une marque peut être déposée pour sa forme, y compris les récipients, le conditionnement, le produit lui-même ou son apparence.)

--------------------------------------------

L'AOP Saint-Pourçain pourrait perdre la moitié de sa surface mais les viticulteurs sont sereins

Le vignoble du Saint-Pourçain compte actuellement six cents hectares de vignes. / © Christian Lamorelle

Le vignoble du Saint-Pourçain compte actuellement six cents hectares de vignes. / © Christian Lamorelle partages

La zone d'appellation protégée du vin de Saint-Pourçain, dans l’Allier, devrait diminuer de moitié. Une enquête publique est en cours. L'AOP passerait de 5700 à 2700 hectares. Pour les viticulteurs ces nouvelles règles devraient permettre de limiter la spéculation immobilière.

Par Laurent Pastural avec Christian Lamorelle Publié le 17/04/2018 à 18:39

Aujourd'hui la zone d'appellation protégée du vin de Saint-Pourçain dans l’Allier est de 5700 hectares. Elle est basée sur des calculs de 1982. A l'époque le vin de Saint-Pourçain n’était pas encore en AOC, appellation d’origine contrôlée mais en VDQS, vin délimité de qualité supérieure. La zone actuelle s'étend du nord au sud, de Chemilly à Chantelle, et représente une bande d'une quarantaine de kilomètres de long sur quatre à cinq  kilomètres de large. Après l'enquête publique la surface totale d'appellation devrait représenter 2700 hectares.
En enlevant ce qui a été boisé ou urbanisé. Et en rajoutant ce qui a été oublié. Tout en protégeant de la spéculation les zones à fort potentiel ajoute Corinne Laurent Présidente des Vignerons indépendants.
Les parcelles actuellement plantées ne sont pas remises en cause. Jusqu'au 22 mai, dans les mairies des dix-neuf  communes concernées les vignerons peuvent consulter la délimitation parcellaire préalable qui a été établie par les experts de l'institut national d'origine et de la qualité, l'INAO. En cas de contestation, le syndicat des viticulteurs pourra porter des réclamations auprès de l'INAO.

Mettre fin à la spéculation immobilière sur le vignoble

Pour les viticulteurs cette nouvelle délimitation parcellaire apporte une garantie, il ne sera désormais plus possible de toucher au vignoble pour des opérations immobilières par exemple. Actuellement, environ 600 hectares de vignes sont cultivés en AOP Saint-Pourçain. Délimiter une zone de 2700 hectares pour l'appellation laisse donc une belle marge aux vignerons.

———————————————————————————

Des milliers de pieds de vigne plantés... à Dijon

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2018/04/17/dijon-un-vignoble-conservatoire

Depuis ce mardi matin, des équipes de la chambre d'Agriculture de Côte d'or et du bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne plantent les premiers pieds d'un vignoble conservatoire, dans la combe persil à Dijon. Ce projet a pour but de conserver les lignées de Pinot et Chardonnay qui présentent des caractéristiques différentes des standards habituels, dans le cadre du changement climatique. Au total, 650 lignées vont être plantées sur ce terrain appartenant à Dijon Métropole. 

———————————————————————————

Le Beaujolais, premier vignoble du monde à obtenir le titre de “Géoparc mondial de l’UNESCO”

https://www.lyonmag.com/article/94773/le-beaujolais-premier-vignoble-du-monde-a-obtenir-le-titre-de-geoparc-mondial-de-l-unesco

Le Beaujolais vient d'être officiellement labélisé Géoparc Mondial de l'UNESCO. Un titre dont doit être fier le syndicat Mixte de Beaujolais qui s'est mobilisé pour le projet depuis 2012.

Situé au nord-ouest de Lyon mais aussi à proximité du Massif Central et des Alpes, le Beaujolais se distingue par sa biodiversité unique liée à sa géologie complexe.

Le Beaujolais, connu mondialement pour son vin, a été choisi non seulement pour ses vignes mais aussi pour son héritage géologique important, les savoir-faire du territoire, son milieu culturel, social mais aussi économique. Des atouts qui ont penché en la faveur de cette région maintenant classée Géoparc de l'UNESCO.

A ce jour, le Beaujolais est le premier vignoble au monde à obtenir cette distinction.  A noter que sur 140 géoparcs existants, la France en compte désormais 7 à savoir : le géoparc de Haute-Provence, le parc naturel régional du Lubéron, le Massif des Bauges, Chablais, les Monts d'Ardèche et celui des Causses du Quercy.

———————————————————————————

L'une des grottes les plus célèbres de France devenue cave à vin

Départ en Ardèche à 50 mètres sous terre dans une grotte, la 2ème la plus visitée de France. Entre les stalactites et stalagmites, à l’abri de la lumière et des variations de températures, 10 000 bouteilles de vins ont été entreposées par les vignerons de la région.  

Voir la vidéo : https://www.france.tv/france-3/meteo-a-la-carte/479871-l-une-des-grottes-les-plus-celebres-de-france-devenue-cave-a-vin.html

———————————————————————————

ANIVIN

Pourquoi est-il indispensable de mettre en œuvre des vignobles dédiés à vin de France ?

Publié le 19/04/2018 - 19:56

par Viti Veille   https://www.mon-viti.com/filinfo/vie-de-filiere/pourquoi-est-il-indispensable-de-mettre-en-oeuvre-des-vignobles-dedies-vin-de

La France manque de volume pour répondre à la croissance du grand export, notamment en vin de France, pour continuer sa conquête de parts de marché, prévient l'ANIVINdans un communiqué

En 2017, la consommation mondiale, estimée entre 240,5 et 245,8 millions d’hectolitres, est en hausse sensible par rapport à 2016 et cette tendance est constante. Parallèlement, la production baisse. Celle de 2017 est historiquement faible avec, pour l’Italie, 1er producteur, 39,3 Miohl suivie par la France avec 36,7 Miohl et l’Espagne, 33,5 Miohl.

Face à une hausse des exportations des vins français en 2017 de + 6% versus 2016, soit 9,8 Miohl, la faible production française de ces dernières années laisse présager des difficultés pour répondre aux attentes croissantes du marché international en vins français.

Le constat est simple : toutes les catégories de vins français progressent à l’export quand la production française est en baisse par conséquent vin de France manque de sourcing pour répondre aux attentes croissantes du marché international. Face à la mondialisation de la consommation du vin et à l’internationalisation de la viticulture, la réponse innovante de la France viti-vinicole pour demeurer leader est portée par vin de France.

Le maintien de notre leadership sur le marché mondial nécessite un Vignoble Innovant, Éco-responsable, rentable et dédié à vin de France! Les premiers vignobles pilotes vont être mis en œuvre avec grands chais de France et EVOC – VINADEIS.  

———————————————————————————

Sommellerie : double succès pour Baptiste Ross-Bonneau


jeudi 19 avril 2018 10:55

Carcassonne (11) Le chef sommelier de l'Hôtel de la Cité, à Carcassonne, a remporté la phase française du challenge Sud de France, puis la finale internationale. Un sans-faute réalisé en l'espace de 24 heures !

C:\Users\Robert\AppData\Local\Temp\msohtmlclip1\01\clip_image005.jpg

Le podium du concours français avec Dimitri Nalin, Baptiste Ross-Bonneau et Jenny Tibolla.

A l'Hôtel de la Cité, au coeur des remparts de Carcassonne, l'année 2018 rime avec succès. Après l'étoile Michelin reconquise par le chef de cuisine Jérôme Ryon, c'est désormais au tour de Baptiste Ross-Bonneau, le chef sommelier du restaurant La Barbacane, d'être sous les feux des projecteurs.

Second à deux reprises du challenge Sud de France réservé aux sommeliers français, il voulait, tout particulièrement cette année, inscrire son nom au palmarès puisque les épreuves se déroulaient dans sa ville. À l'issue de la sélection, il était opposé en finale à Dimitri Nalin (La Grande maison Bernard Magrez et Pierre Gagnaire à Bordeaux) et Jenny Tibolla (sommelière conseil au domaine Les Terres blanches à Saint-Rémy-de-Provence). Des adversaires qui se classaient dans cet ordre à l'issue d'une série de cinq ateliers imaginés par le comité technique de l'association des sommeliers du Languedoc-Roussillon-Vallée du Rhône-Sud.

Un premier succès qui n'était pas sans suite puisque dès le lendemain le vainqueur tricolore devait se remettre en question pour disputer la version internationale du challenge face aux professionnels sélectionnés dans six pays. Et Baptiste Ross-Bonneau se hissait à nouveau en finale. Avec ses adversaires, le Chinois Jasper Sun (Shangri-La Shanghai) et le Britannique Valentin Radosav (Gymkhana à Londres), ils offraient une très belle finale conclue par la victoire du Français. 

"Mon objectif était le concours France, Le remporter m'a sans doute enlevé une certaine pression et j'ai attaqué le seconde concours l'esprit plus libre. Cette double victoire influencera sans doute le regard des clients du restaurant et des vignerons que je vais régulièrement rencontrer sur le terrain", commentait le sommelier audois. Lequel a remporté deux voyages, l'un à New-York et l'autre à Shanghai afin de participer à la prochain sélection des candidats américain et chinois.

C:\Users\Robert\AppData\Local\Temp\msohtmlclip1\01\clip_image006.gif 
Jean Bernard


Diaporama

L' association

C’EST LA RENTREE !!!  Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, C’EST LA RENTREE !!!!, cette phrase courte qui marque pour tous cette période de l’année d’une empreinte forte est là ! Le soleil...

S'inscrire à la Newsletter