NOUVELLES

des-alambics-charentais-le-modele-est-dit-a-repasse-ou-a-double-chauffe
02 avril 2018
WOERLE Antoine
Retour

Vignoble du cognac : la campagne de distillation est terminée

Publié le 01/04/2018 à 10h35 par Olivier Sarazin.

http://www.sudouest.fr/2018/04/01/vignoble-du-cognac-la-campagne-de-distillation-est-terminee-4333855-882.php





Vignoble du cognac : la campagne de distillation est terminéeDes alambics charentais. Le modèle est dit à repasse ou à double chauffe.

BNIC

6,6 millions d’hectolitres de vin blanc ont brûlé cet hiver dans les alambics charentais.

La campagne de distillation 2017–2018 s’est légalement arrêtée ce samedi 31 mars à minuit dans le vignoble du cognac.

Selon les déclarations de récoltes adressées au Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC), 6 627 625 hectolitres de vin blanc ont brûlé cet hiver dans les alambics charentais.

Le distillat obtenu – une eau-de-vie incolore titrant 72° – ne deviendra cognac qu’après avoir vieilli pendant au moins deux ans dans des fûts de chêne.

Un rendement de 8,64 hectolitres d’alcool pur par hectare est attendu. La filière cognac avait un objectif de production de 12. Mais le gel tardif des 26 et 27 avril 2017 est passé par là.

La réserve climatique pour limiter la casse

La réserve dite climatique a été instituée en 2008 par le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) et les pouvoirs publics. Il s’agit d’un outil de régulation de la production et de gestion des risques (gel ou grêle)La réserve dite climatique a été instituée en 2008 par le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) et les pouvoirs publics. Il s’agit d’un outil de régulation de la production et de gestion des risques (gel ou grêle)

Crédit photo : Jonathan Guérin

La réserve climatique disponible – soit environ 184 000 hectolitres d’alcool pur stockés en cuves inox – va permettre de limiter l’impact de cet épisode de gel. Mais en libérant la totalité de cette réserve, la filière n’aura plus de "poire pour la soif". Il faut impérativement que la prochaine récolte soit bonne et abondante.

Interrogé sur les conséquences du gel printanier de 2017, Patrick Raguenaud, président du BNIC, déclarait en janvier dernier : "Oui, Il ne faut pas de nouvel aléa climatique. Nous sommes impuissants face à la nature. Le cognac est un produit d’origine agricole. Là est sa faiblesse… mais aussi toute sa force face aux autres spiritueux. Le cognac est l’expression d’un terroir et de ses hommes, de sa culture et son histoire. Aujourd’hui, les consommateurs sont de plus en plus sensibles à cet aspect, à ce côté ‘‘nature’’, cette dimension authentique, à un certain artisanat d’exception."

Les chiffres de la récolte 2017

  • Vins blancs destinés à la production cognac : 6 627 625 hl vol
  • Rendement par hectare : 89 hl vol/ha
  • Degré moyen : 9,72°
  • Rendement en alcool pur par hectare : 8,64 hl AP/ha
  • Production estimée d’eaux-de-vie : environ 635 000 hl AP

La production dans chaque cru

Sud Ouest

Crédit photo : Infographie BNIC

————————————————————————————————

L'AOC vin de Bandol va enfin pouvoir compter sur des vignes... à Bandol

https://www.varmatin.com/belle-histoire/laoc-vin-de-bandol-va-enfin-pouvoir-compter-sur-des-vignes-a-bandol-219763

Depuis un décret sur l'AOC Bandol de 1941, modifié en 1989, seuls ont droit à l'appellation "Vin de Bandol" ou "Bandol", les vins blancs, rouges ou rosés récoltés sur les territoires des communes de Bandol, Sanary, La Cadière d'Azur, Le Castellet, Saint-Cyr-sur-Mer, du Beausset, d'Evenos et certains lieux-dits des communes d'Ollioules. Mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, aucun domaine sur le territoire de la commune de Bandol.

C'était sans compter sur le pari que s'est lancé  la famille Thiollier depuis dix ans. A la tête du domaine de Frégate, route de Bandol à Saint-Cyr-sur-Mer, 5 hectares de cépages Bandol AOC sont enfin plantés à... Bandol.

Les cépages Mourvedre, Grenache et Cinsault vont pouvoir s’épanouir au lieu-dit "Roustagnon" sur le reliefs entre la baie de Bandol et la baie de La Moutte.

Tout un symbole!

Le nouveau domaine a été présenté publiquement avant de découvrir la première cuvée "Bandol de Bandol". 

————————————————————————————————

De la vigne au vin Toute l'actualité de la filière

De la vigne au vin : des informations sur l'actualité et les mutations du monde du vin

http://www.agrisalon.com/actualites/2018/03/30/toute-l-actualite-de-la-filiere

Sécheresse en Afrique du Sud

La pire sécheresse depuis plus de 100 ans frappe la principale région viticole d'Afrique du Sud, autour du Cap. Les professionnels s'attendent à une baisse de 16 à 20 % des rendements sur 2017 mais tablent sur une bonne qualité.

« C'est la quatrième année consécutive que nous avons une baisse de la production et il y a un manque de vin », relève Marlize Jacobs, qui travaille au domaine Vergenoegd à Stellenbosch, près du Cap. Le coût de l'eau « a augmenté d'environ 100 %, donc on doit payer plus. Nous ne prenons de l'eau que pour garder les vignes en vie, pas plus », explique-t-elle.

Ces difficiles conditions climatiques ont néanmoins amélioré la qualité du vin : « C'est très étrange. Je pense que les vignes aiment souffrir. Quand les grains rétrécissent, les arômes sont plus concentrés », dit-elle.

27e concours des Crémants

Le 27e concours national des Crémants a lieu du 26 au 28 avril en Gironde. Organisé par le syndicat des Bordeaux et la Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de Crémant, réunissant huit syndicats d'Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux, Loire et Savoie, ce concours a lieu au château Lafitte à Yvrac, près de Bordeaux, pour des dégustations de Crémant blanc brut et blanc brut millésimé, rosé brut ainsi que blanc de noirs brut. Lors de la dernière édition en Savoie, plus de 700 échantillons avaient été dégustés et 222 Crémants récompensés.

Nouvelle directrice pour Baron Philippe de Rothschild

Véronique Hombroekx est la nouvelle directrice générale pour les vins de marque de Baron Philippe de Rothschild, qui gère notamment trois Grands crus classés à Pauillac, dont Mouton Rothschild. Après une carrière dans l'agroalimentaire, elle succède à Hugues Lechanoine, parti en mars 2017. Originaire de Belgique, elle devra poursuivre le développement des vins de marque, Mouton Cadet, et Escudo Rojo, vin premium du Chili.

Challenge international du vin

Le Challenge international du vin aura lieu pour la deuxième année consécutive à Bordeaux les 20 et 21 avril. Quelque 800 professionnels et amateurs éclairés dégusteront près de 5 000 vins de plusieurs dizaines de pays. Cette 42e édition fait la part belle aux vins effervescents du monde, avec comme présidente d'honneur, la sommelière argentine Paz Levinson.

Lausanne, capitale de grands vignobles

Lausanne, capitale des vignobles du canton de Vaud en Suisse, a intégré le 23 mars à Bordeaux le réseau des Capitales de grands vignobles qui favorise notamment les échanges commerciaux et la promotion de l'œnotourisme. Lausanne est la porte d'entrée de la région viticole vaudoise dont l'histoire remonte au XIe siècle et le vignoble en terrasses de Lavaux, qui s'étend le long du lac Leman, est classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Crée en 1999, le réseau des Capitales de grands vignobles (Great Wine Capitals Global Network) rassemble neuf autres villes et régions viticoles : Adelaïde (Australie), Bilbao/Rioja (Espagne), Bordeaux (France), Mayence/Rheinhessen (Allemagne), Mendoza (Argentine), Porto (Portugal), San Francisco/Napa Valley (Etats-Unis), Valparaíso/Casablanca Valley (Chili) et Vérone (Italie).

Médoc : Fayat achète château Aney

En Gironde, les Vignobles Clément Fayat, qui possèdent aussi château La Dominique à Saint-Emilion, château Fayat (Pomerol) et château Clément-Pichon (Haut-Médoc), viennent d'acquérir le château Aney, également en appellation Haut-Médoc. Située à Cussac-Fort-Médoc, cette propriété compte 15 hectares de cabernet sauvignon et de merlot (40 %). Sa production permettra d'étoffer celle du château Clément-Pichon, cru bourgeois, acquis en 1976 par la famille, à la tête du groupe de BTP Fayat.

52e Vinitaly

Le 52e salon international des vins et spiritueux, Vinitaly, se déroulera du 15 au 18 avril à Vérone, dans le nord-est de l'Italie. Plus de 4 000 exposants de 30 pays et 130 000 professionnels provenant de 140 pays sont attendus durant ces quatre jours de dégustations.

BD : Châteaux Bordeaux passe « A table ! »

La bande dessinée française sur le vin la plus vendue dans le pays avec 400 000 exemplaires, « Châteaux Bordeaux », revient avec une parenthèse en deux tomes : « A table ! ». L'héroïne des huit premiers albums, Alexandra, cherche un cuisinier pour le futur restaurant de son château dans le Médoc. Cette fois-ci, c'est la bonne chair qui donne l'eau à la bouche avec une compétition entre deux chefs à coup de velouté de panais, terrine de foie gras ou omelette aux truffes. Après un tour à Rungis et Paris, le scénariste Corbeyran ancre sa fiction dans la réalité bordelaise, au marché des Capucins, « le plus célèbre et le plus populaire de Bordeaux », et dans des châteaux qui ont déjà des restaurants : La Dominique à Saint-Emilion où des planches seront exposées pendant la semaine des primeurs à partir du 9 avril, et Cordeillan-Bages à Pauillac. Son ancien chef, Jean-Luc Rocha, y est d'ailleurs croqué par le dessinateur Espé.

50 pays aux Grands jours de Bourgogne

Les Grands jours de Bourgogne, qui réunissent tous les deux ans au cœur du vignoble les professionnels du vin et les acteurs-clés du marché, ont attiré du 12 au 16 mars 2 311 visiteurs venus de cinquante pays. Près de trois visiteurs sur cinq venaient de l'étranger, essentiellement États-Unis, Italie, Belgique et Chine, pour rencontrer 1 000 vignerons et goûter 10 000 vins. Importateurs et cavistes en majorité, mais aussi restaurateurs ou sommeliers, ces professionnels ont pu parcourir les vignobles au fil de 14 dégustations organisées de Chablis à la Côte Chalonnaise en passant par la Côte de Beaune.

« Parfum de femmes » à Sauternes

Dix femmes de châteaux à Sauternes et Barsac, dont certains sont des grands crus classés en 1855, viennent de créer le club « Sauternes et Barsac : Parfums de femmes ». Leur but ? Dynamiser cette région où se développent restaurants, hôtels et projets œnotouristiques à 50 km au sud de Bordeaux. Viticultrices, œnologues ou gestionnaires entendent montrer que les vins liquoreux ne se limitent pas à accompagner le foie gras mais se dégustent en toute occasion, avec des huîtres ou des tapas épicées. Cet été, le club organisera une grande dégustation féminine puis fera découvrir pendant les vendanges le travail des vignerons, la pourriture noble et les tries manuelles si spécifiques aux Sauternes et Barsac.

Record battu pour ProWein

Le plus grand salon international des vins et spiritueux, ProWein, a battu un nouveau record cette année à Düsseldorf (Allemagne) avec 6 870 exposants venus de 64 pays, contre 6 500 exposants de 60 pays l'année dernière. Outre l'attrait pour trouver de nouveaux fournisseurs et s'informer sur les nouvelles tendances, la majorité des 60 000 visiteurs professionnels, venus de 133 pays, se sont penchés sur les nouveaux millésimes allemands, français et italiens. L'édition allemande se décline aussi en Asie, comme le fait son principal concurrent Vinexpo. Le salon ProWine Asia aura lieu du 24 au 27 avril à Singapour, suivi en novembre par ProWine China à Shanghai.

Tours antigel à Chinon

Après avoir subi deux épisodes de gel consécutifs en 2016 et 2017, les vignerons de Chinon ont emprunté 2,6 millions d'euros pour acheter 38 tours antigel, ces ventilateurs géants qui rabattent l'air chaud au sol, ainsi que des équipements pour asperger les vignes d'eau en cas de gel. Des tours antigel avaient déjà été installées après les épisodes climatiques de 1991 et 1994, ce qui porte leur nombre à 50 dans cette AOC. Avec ces dispositifs, 50 % des zones à risque de l'appellation seront protégées, soit 538 hectares.

Saint-Emilion & co font goûter leurs vins

Les portes de 78 châteaux des appellations Saint-Emilion, Saint-Emilion grand cru, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion s'ouvrent au public le dernier week-end d'avril. Déjeuners, visites de châteaux, parcs, caves souterraines, expositions et dîners dans la cité médiévale avec la Jurade de Saint-Emilion sont au programme tout comme des dégustations particulières, avec un œnologue par exemple ou bien à l'aveugle. Dans le reste de la Gironde, des dégustations ont également lieu le 7 et 8 avril lors du Printemps de Blaye, qui attirent plus de 15 000 visiteurs pour découvrir les vins de 90 vignerons, et des portes-ouvertes sont prévues dans 64 châteaux du Médoc.

AFP

————————————————————————————————

Antoine WOERLE

Professeur agrégé HC en Production de Services et Sommellerie
Lycée Hôtelier Alexandre Dumas de Strasbourg
Maître Sommelier
Meilleur Ouvrier de France Maître du Service et des Arts de la Table 1993 

Diaporama

L' association

C’EST LA RENTREE !!!  Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, C’EST LA RENTREE !!!!, cette phrase courte qui marque pour tous cette période de l’année d’une empreinte forte est là ! Le soleil...

S'inscrire à la Newsletter