NOUVELLES

michaut
01 avril 2018
WOERLE Antoine
Retour

Le vin d'Epineuil, une petite AOC qui monte dans l'Yonne

vendredi 30 mars 2018 à 20:55 Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre.  https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/le-vin-d-epineuil-une-petite-aoc-qui-monte-dans-l-yonne-1522435956

A l'occasion des Vinées tonnerroises, en ce week-end de Pâques, France Bleu Auxerre s'intéresse à l'Epineuil, une petite AOC icaunaise qui fête ses 25 ans cette année.

L'Epineuil, longtemps perçue comme un vilain petit canard

Rien à voir avec le tout-puissant Chablis : l'Epineuil, est un vin essentiellement rouge, parfois rosé. En pinot noir, il s'accommode de nombreux mets : "C'est élégant et fin, très gourmand" détaille Dominique Gruhier, de l'Abbaye du Petit-Quincy, l'un des premiers domaines d'Epineuil. "C'est très bon avec de l'agneau - et ça tombe bien, c'est la période - mais aussi avec du magret, avec certains fromages... Et même du poisson comme de la lotte.

Certains l'imaginent même rattraper les plus grands vins de l'Yonne, comme Gérard Simon, propriétaire d'1,7 hectare, la plus petite parcelle de l'appellation. "Un jour, on arrivera, comme Chablis ou Irancy, à avoir le nom "Epineuil" en gros !"

C'est vrai que si, aujourd'hui, l'Epineuil fait ses preuves, il revient de loin, explique Nelly Lega, de la Cave du Maréchal à Auxerre. "Malheureusement, l'Epineuil souffrait d'une mauvaise image il y a quelques années, parce que c'était un vin trop léger et donc, avec une acidité un peu trop présente. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui : c'est vraiment devenu un Bourgogne à part entière. Il redore son blason."

Bientôt une extension de l'aire d'appellation ?

Malgré tout, l'appellation reste confidentielle en termes de superficie : une centaine d'hectares seulement, contre près de 5000 pour le Chablis. Mais c'est tout l'enjeu des années à venir, explique Dominique Gruhier : "On a de fortes demandes, donc on cherche à étendre l'aire d'appellation "Bourgogne Epineuil", _parce que, simplement, on n'a pas assez de vin_." L'extension pourrait voir le jour d'ici cinq à dix ans. En attendant, vous pouvez découvrir l'Epineuil aux Vinées tonnerroises tout le week-end. 

_________________________________________

Publié le 30/03/2018 à 07:30

Clément Rogé, meilleur sommelier des terroirs du Sud-Ouest

Vins - Trophée.   https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/30/2770276-clement-roge-meilleur-sommelier-des-terroirs-du-sud-ouest.html

Clément Rogé travaille dans la cave à vin «Au temps des vendanges», à Toulouse./ DDM, Frédéric Charmeux.

Clément Rogé travaille dans la cave à vin «Au temps des vendanges», à Toulouse./ DDM, Frédéric Charmeux.

Depuis le mois d'août, Clément Rogé travaille à la cave à vins «Le temps des vendanges», à Toulouse. Il vient de remporter le trophée du meilleur sommelier des terroirs du Sud-Ouest.

Ne vous fiez pas à sa barbe rousse, à sa peau claire et sa carrure solide, Clément Rogé n'a pas d'origines nordiques. Il est né en Champagne, «en plein vignoble, avec l'Alsace et la Bourgogne pas loin.» Une région, qui, en somme, le prédestinait à devenir sommelier. C'est donc tout naturellement qu'il s'est tourné vers… la restauration.

Clément Rogé est «officiellement dans le vin depuis un an. Jusque-là, j'étais assistant maître d'hôtel sur la Côte basque, au restaurant Les lierres», explique-t-il. La bouteille qui l'a fait basculer dans le métier, «c'est un rouge, domaine de Elian Da Ros, côtes du Marmandais», précise Clément.

Initié par son grand-père

Le jeune homme de 27 ans a quitté le Pays basque «dont il est amoureux», l'an dernier, pour rejoindre Toulouse et le lycée hôtelier où il a suivi une formation de sommelier «avec Robert Desbureaux, un professeur très investi.» Si Clément a fait ses armes dans le milieu grâce à son grand-père qui l'a initié, son talent est aujourd'hui reconnu par la profession puisqu'il vient de recevoir le Trophée du Meilleur sommelier des terroirs du Sud-Ouest. C'était le 19 mars dernier.

Depuis le mois d'août, Clément Rogé travaille à la cave à vin, «Au temps des vendanges», place de l'Estrapade à Toulouse, embauché par Eric Cuestas, le maître des lieux. Cette récompense fait le bonheur des deux hommes. Le jeune sommelier envisage même à présent de tenter des concours nationaux. «Il fait partie de ces gens qui ont la passion chevillée au corps, explique à son tour, le patron de la cave. Il fait ses concours pour s'enrichir personnellement et se dépasser plus que pour la gloriole.»

Le jeune sommelier apprécie son prix avec beaucoup de modestie. La suite, il l'envisage à Toulouse. «Je voudrais continuer à me bonifier ici car j'aime les vins naturels, Éric est très pointu dans le domaine. Avec lui, qui a un amour naturel du vin et des vignerons, je suis constamment dans l'apprentissage», conclut Clément. Faut dire qu'avec les 350 références que compte «Le temps des vendanges», il a de quoi affiner son palais.

Talent à suivre donc !

Les épreuves du concours

La 32e édition du concours du meilleur sommelier des terroirs du sud-ouest a eu lieu le lundi 19 mars à Toulouse. Dégustations à l'aveugle, épreuve écrite sur la production vinicole du Sud Ouest, questionnaire à part sur l'armagnac, accords mets-vins, ouverture d'un effervescent, reconnaissance de cinq spiritueux,… figuraient au menu des épreuves. Le concours était organisé par l'Union de la sommellerie française – Sud-Ouest Occitanie et l'interprofession des vins du Sud-Ouest avec le concours du Conseil régional Occitanie, de l'enseignement technique Hôtelier et ses centres de formation et des syndicats viticoles régionaux.

Le chiffre : 32e

édition> du concours du meilleur sommelier. Clément Rogé s'inscrit dans la lignée des vainqueurs de ce trophée.

Sophie Vigroux

_________________________________________

  MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE L'ALIMENTATION

       51 Arrêté du 26 mars 2018 relatif à la fixation d'un volume complémentaire individuel au titre de la récolte 2017 pour certains vins à indication géographique protégée
       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036756521&dateTexte=&categorieLien=id

       52 Arrêté du 26 mars 2018 relatif au rendement à l'hectare de certains vins d'appellation d'origine contrôlée de la récolte 2017
       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036756530&dateTexte=&categorieLien=id

       53 Arrêté du 26 mars 2018 relatif aux volumes complémentaires individuels pour certains vins d'appellation d'origine contrôlée pour la récolte 2017
       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036756544&dateTexte=&categorieLien=id

       54 Arrêté du 26 mars 2018 relatif aux volumes substituables individuels pour certaines appellations d'origine contrôlées pour la récolte 2017
       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036756556&dateTexte=&categorieLien=id

_________________________________________

24/03/2018. http://unoeilensalle.fr/saint-geron-et-chateldon-deux-marques-francaises-en-tete-des-meilleures-eaux-du-monde/

Saint-Géron et Chateldon, deux marques françaises en tête des meilleures eaux du monde !

À la Une, Oeil d'Expert, Produits Chateldon, Concours, eau, Saint-Géron

La 2ème édition du concours international des Eaux Gourmet organisée par l’Agence pour la valorisation des produits agricoles (AVPA) a trouvé sa conclusion le 20 mars, en présence des producteurs venus de 19 pays. Réparties dans 6 catégories différentes (3 plates et 3 gazeuses), ces quelques 75 eaux d’exception (une progression de 50% par rapport à l’année dernière !) ont dû démontrer leur qualité à des jurys d’experts, de gastronomes, de spécialistes du goût et de chefs. Les séances de dégustation se sont tenues dans les laboratoires d’analyse sensorielle de l’Ecole Ferrandi et au siège de l’AVPA. « Au-delà de son formidable succès, cette 2ème édition du Concours International des Eaux Gourmet AVPA-Paris démontre les potentialités gastronomiques de l’eau quand elle devient gourmet et c’est ainsi toute la filière des eaux embouteillées qui est à l’honneur », a souligné Philippe Juglar, président de l’AVPA.

Résultats : 

Eaux Plates : 

– Chez les Plates Légères, la suédoise « Are » (prononcez O-RE) est de nouveau en Or, comme en 2017, devant l’italienne «Mont-Blanc»  (Monte-Bianco) en Argent et l’américaine « English Mountain», Bronze exæquo avec l’eau corse « Zilia ».

– Chez les Plates Mixtes, c’est l’espagnole « Aquadeus » en Or qui l’emporte devant sa voisine portugaise « Healsi » en Argent et l’ardéchoise « Chantemerle » en Bronze.

– Chez les Plates de Caractère, l’eau grecque « Athos », déjà en Or l’année dernière, renouvelle son exploit et devance sur le fil  l’eau de Franche-Comté « Velleminfroy » en Argent et la pyrénéenne « Ogeu » en Bronze.

Eaux Gazeuses : 

– Chez les Gazeuses Légères, la néo-zélandaise « Antipodes » récolte l’Or devant l’espagnole « Sierra Natura » en Argent et l’eau ardéchoise « Ventadour » en Bronze qui pour la petite histoire fête ses 150 ans cette année.

– Chez les Gazeuses Mixtes, la médaille d’Or revient à « Saint-Géron », l’eau de Haute-Loire, devant la suisse « Sembrancher » en Argent, déjà médaillée de cette couleur en 2017, exæquo avec l’eau alsacienne « Lisbeth » et juste devant l’eau polonaise « Perlage » en Bronze.

– Chez les Gazeuses de Caractère, l’auvergnate « Chateldon » décroche l’Or et s’impose devant ses voisines, « Vichy Célestins » en Argent et « Rozana » en Bronze, exæquo avec « Vernière », l’eau du Haut-Languedoc.

Au cours de la cérémonie, le jury a remis 2 prix supplémentaires :
– Prix spécial du jury à l’eau gazeuse taïwanaise « Aquagen Deep Ocean Sparkling Water » pour son originalité et son goût unique.

– Prix du Design à l’eau plate « La Sasse », l’eau de source de Megève, dont la bouteille a été créée par le sculpteur mégevan Pierre Margara.

Sur le même sujet :

Quelles sont les meilleures eaux du monde ?

Initiative : Trois hommes redonnent vie à la source de la Sasse !

Développer une carte des eaux, l’atout local de la Maison Decoret !

Quelles eaux boire au cours de son repas ? Les conseils du chef sommelier Guillaume Husson

_________________________________________

_________________________________________

Antoine WOERLE

Professeur agrégé HC en Production de Services et Sommellerie
Lycée Hôtelier Alexandre Dumas de Strasbourg
Maître Sommelier
Meilleur Ouvrier de France Maître du Service et des Arts de la Table 1993 

Diaporama

L' association

C’EST LA RENTREE !!!  Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, C’EST LA RENTREE !!!!, cette phrase courte qui marque pour tous cette période de l’année d’une empreinte forte est là ! Le soleil...

S'inscrire à la Newsletter