NOUVELLES

touraine-p17
25 février 2018
WOERLE Antoine
Retour
florent martin1

20/02/2018

MOF sommellerie 2018 : 9 candidats en route pour la finale !

http://unoeilensalle.fr/mof-sommellerie-2018-9-candidats-en-route-pour-la-finale/

C’est le président de classe en personne, Philippe Faure-Brac, qui a dévoilé sur son mur Facebook les 9 candidats qui iront en finale du MOF sommellerie. Un mois à peine après les sélections qualificatives où ils étaient 70 à Montpellier (34), cette « liste » compte uniquement des professionnels, dont une seule femme. Par ordre alphabétique : Florian Balzeau (Le Gindreau, Saint-Médard) ; Jonathan Bauer-Monneret (à son compte, Canada) ; Camille Gariglio (Hôtel de Ville B.Violier, Crissier) ; Eric Goettelmann (Groupe Bernard Loiseau) ; Jean-Baptiste Klein (Restaurant 64°, Kaysersberg) ; Pascaline Lepeltier (associée Racines, New-York) ; Florent Martin (Hôtel George V, Paris) ; Pierre Vila-Palleja (Le Petit Sommelier, Paris) ; Nicolas Vialettes (Taillevent Paris). Le lieu et la date de la finale devraient être prochainement connus.

————————————————————————————

Viticulture : bientôt l'ouverture d'un caveau panoramique XXL chez Rolly Gassmann à Rorschwihr 

jeudi 22 février 2018 à 10:21 Par  Guillaume Chhum,  France Bleu Alsace et  France Bleu Elsass                    https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/viticulture-bientot-l-ouverture-d-un-caveau-panoramique-xxl-chez-rolly-gassmann-a-rorschwihr-1519242267

C'est l'un des plus gros investissements en France, depuis plusieurs années, pour un vigneron indépendant. Le domaine Rolly Gassmann va ouvrir d'ici la fin de l'année, un caveau panoramique XXL . 15.000 mètres carrés sur six niveaux. Ce vaste chantier a débuté en été 2016. 

Il offrira une vue imprenable sur les vignes Il offrira une vue imprenable sur les vignes - DR

Rorschwihr, France

C'est un énorme chantier qui a débuté le 17 août 2016 à Rorschwihr, près de Ribeauvillé. Le domaine Rolly Gassmann, très réputé pour les vins, construit un caveau panoramique de 15.000 mètres carrés, sur six niveaux

Il offrira, au sommet du bâtiment, dans la salle de dégustation, une vue imprenable à 180 degrés sur le vignoble. Un investissement d'une vie pour Pierre Gassmann, qui est à la tête du domaine. 

Le projet de toute une vie qui engage fortement le domaine Rolly Gassmann 

"C'est le regroupement de 7 sites qui étaient dispersés sur le village de 400 habitants. C'est un investissement qui représente 10 fois notre chiffre d'affaire annuel " souligne Pierre Gassmann.  Ce qui représente près de 10 millions d'euros selon nos calculs. 

Dans ce caveau, en plein coeur du village, seront regroupés la réception des vendanges, la vinification, la mise en bouteille, l'étiquetage et le stockage des bouteilles. Il y en a un million,  3 000 mètres carrés y sont consacrés. Sans oublier la salle de dégustation, au sommet du bâtiment, toute en verre, elle offrira aux visiteurs un superbe point de vue sur le vignoble à 180 degrés

Un caveau au coeur d'un village et du vignoble - Aucun(e)Un caveau au coeur d'un village et du vignoble - DR

Une nouvelle dimension pour le domaine Rolly Gassmann 

Ce nouveau caveau permettra au domaine d'entrer dans une nouvelle dimension. Finie la cave sombre installée depuis 1976. La dégustation se fera avec la vue panoramique. 

Pendant les deux ans et demi de travaux, ce sont tous les jours une trentaine d'ouvriers qui travaillent sur le chantier. Toutes les entreprises sont locales, il y a des entreprises de terrassement, de gros oeuvre, d'électricité. Elles sont près d'une dizaine. 

Reportage de Guillaume Chhum sur ce caveau panoramique XXL à Rorschwirh chez Rolly Gassmann 

Début de chantier difficile 

Au début le chantier a fait grincer des dents à Rorschwihr,  à cause des allées et venues des camions, très salissants à cause du transport de la terre. Il a fallu creuser jusqu'à 28 mètres de profondeur. Mais après cette levée de bouclier, tout est rentré dans l'ordre Les remarques ont été écoutées et les nuisances corrigées. 

Une vue imprenable sur le vignoble - Radio FranceUne vue imprenable sur le vignoble © Radio France - Guillaume Chhum

Un chantier suivi dans le monde entier, jusqu'aux Etats-Unis 

Sur sa page facebook , Pierre Gassmann fait régulièrement le point en photos sur l'avancée du chantier. Beaucoup de curieux viennent le voir régulièrement à Rorschwihr. Ses photos sont remarquées partout dans le monde, jusqu'aux Etats-Unis. 

"Le plus fou que j'ai eu, c'est un vigneron venu des Etats-Unis, il a vu le chantier sur notre page . Il a fait un aller-retour pour venir voir. Il est resté seulement 15 minutes, juste pour voir un trou, puisqu'on venait de commencer," sourit Pierre Gassmann. 

La belle surprise du moment c'est que le chantier ne prend pas trop de retard. Le  caveau panoramique devrait ouvrir au mois de décembre. Il reste deux étages et demi à construire.

————————————————————————————

Cava

Le rachat du catalan Freixenet en voie de finalisation par l’allemand Henkell

Jeudi 22 février 2018 par Alexandre Abellan        https://www.vitisphere.com/actualite-87034-Le-rachat-du-catalan-Freixenet-en-voie-de-finalisation-par-lallemand-Henkell.htm#sd_id=&sd_source=

Le siège social de Freixenet est basé en Catalogne, à Sant Sadurní d’Anoia. Un déménagement de ses bureaux avait été évoqué lors du référendum d’indépendance, cette fin 2017.

 
 
 
 
 
 
 
Ultimes évolutions dans la saga de la vente des actions des familles Hevia Ferrer et Bonet Ferrer. Le groupe Henkell a jusqu’à avril pour se positionner sur le rachat de 50,7 % du leader de la bulle espagnole.
————————————————————————————

Relooking

L’appellation Touraine émancipe son logo du cadre interprofessionnel 

Jeudi 22 février 2018 par Alexandre Abellan                 https://www.vitisphere.com/actualite-87036-Lappellation-Touraine-emancipe-son-logo-du-cadre-interprofessionnel-.htm#sd_id=&sd_source=

Le précédent logo de l'AOC Touraine était une déclinaison de la charte graphique d’Interloire (à gauche), le nouveau a été conçu par et pour le syndicat viticole (à droite).

Le précédent logo de l'AOC Touraine était une déclinaison de la charte graphique d’Interloire (à gauche), le nouveau a été conçu par et pour le syndicat viticole (à droite). - crédit photo : DR

Avant de fêter ses 80 ans en 2019, le syndicat viticole achève de remettre à plat sa stratégie de communication, en commençant par son logo, qui joue désormais la carte de l'épure à l'extrême.
Défini comme « sobre, élégant et intemporel », le nouveau logo du syndicat viticole de Touraine est en effet des plus minimalistes. Surmonté d’un trait et trois carrés rappelant les créneaux stylisés d'une tour, le terme Touraine n’est complété que d’une signature « Val de Loire » (ou "Loire Valley" pour la version internationale). Avec cinq dénominations géographiques (Amboise, Azay-le-Rideau, Chenonceaux, Mesland et Oisly), les vins de Touraine jouent donc la concision.

Pour populariser cette nouvelle identité visuelle, l’Organisme de Défense et de Gestion annonce le lancement d’un plan de communication à partir d’avril. Notamment sur le web. « Cette stratégie de communication permettra de donner une nouvelle dimension à l'AOC Touraine, et de mettre en avant le savoir-faire des vignerons, des coopératives, et des négociants de l'appellation Touraine » annonce un communiqué.

Nouveau mandat

Ce nouveau logo met en application les réflexions lancées en 2015, suite au désengagement de l’interprofession des vins de Loire de la promotion des ODG. Cette campagne de communication est prévue sur trois ans, la durée du mandat du nouveau président du syndicat, le vigneron Thierry Michaud, qui compte également conclure les projets de hiérarchisation de l’AOC.

————————————————————————————

Repli du Corbières en Languedoc 

Le dossier en bonne voie

Mardi 20 février 2018 par Michèle Trévoux.  https://www.vitisphere.com/actualite-87001-Le-dossier-en-bonne-voie.htm#sd_id=&sd_source=

Depuis la création de l’AOC Languedoc en 2007, le cahier des charges de cette AOC régional et celui de l’AOC Corbières, ne s’emboitent pas, ce qui interdit le repli selon l’INAO.

Depuis la création de l’AOC Languedoc en 2007, le cahier des charges de cette AOC régional et celui de l’AOC Corbières, ne s’emboitent pas, ce qui interdit le repli selon l’INAO. - crédit photo : DE

Après s’être opposés, les ODG Corbières et Languedoc travaillent de concert pour une révision de leur cahier des charges respectif afin que le repli de Corbières en Languedoc soit possible.
Après les crispations, la concertation. La possibilité de repli de l’AOC Corbières en AOC Languedoc  qui , depuis trois ans, avait fait naître des tensions entre les deux appellations, fait aujourd’hui l’objet d’un travail concerté entre les ODG. Depuis la création de l’AOC Languedoc en 2007, le cahier des charges de cette AOC régional et celui de l’AOC Corbières, ne s’emboitent pas, ce qui interdit le repli selon l’INAO. Alors que d’autres appellations de la région, comme les Côtes du Roussillon ou le Minervois, ont modifié leurs cahiers des charges et notamment diminué leur rendement pour avoir la possibilité de se replier en AOC Languedoc, l’AOC Corbières n’a pas revu le sien. Son rendement annuel est toujours fixé à 50hl/ha, un niveau équivalent à celui de l’AOC régionale. En 2014, deux producteurs, qui avaient replié de petits volumes de Corbières en AOC Languedoc, avaient été sanctionnés et avaient perdu  leur habilitation à produire de l’AOC Languedoc. L’ODG Corbières avait alors porté l’affaire devant le tribunal administratif, qui avait annulé la sanction. Après ces tensions, l’heure est aujourd’hui à la concertation, les deux ODG travaillent à la révision de leurs cahiers des charges afin que le repli soit possible.

Vers un rendement à 48 hl/ha

L’ODG Corbières se propose de ramener son rendement annuel de 50 à 48hl/ha. « Pour ne pas handicaper les entreprises qui ont l’habitude d’atteindre le rendement de 50hl/ha, l’ODG demandera systématiquement un PLC collectif de 2hl/ha », affirme Daniel Sendrous, président de l’ODG Corbières.  En clair, dans le cahier des charges, le rendement annuel  indiqué sera bien inférieur à celui de l’AOC Languedoc, mais dans les faits, il sera toujours possible de produire jusqu’50hl/ha. Les modifications du cahier des charges ont été votées en conseil d’administration de l’ODG et doivent maintenant être adoptées par l’AG de l’ODG, prévue le 6 mars prochain.

De son côté, l’AOC Languedoc a également voté en conseil d’administration la révision du rendement des rosés qui passerait de 50 à 54hl/ha et la possibilité d’utiliser le charbon œnologique. L’ODG en profite également pour modifier son encépagement et introduire des cépages patrimoniaux : Clairette rosé, Rivarenc blanc, noir et gris, Picpoul Noir, Counoise, Carignan gris, Grenache gris, Terret noir, gris et blanc ainsi que le Marselan. « L’idée est de préserver ces cépages, qui risquent de disparaître. C’est un moyen de contribuer à la biodiversité et de s’inscrire dans la perspective du réchauffement climatique avec des variétés plus adaptées », précise Jean-Benoit Cavalier, président de l’ODG.

Ces changements impliquent une commission d’enquête de l’INAO, ainsi qu’une PNO (Procédure nationale d’opposition) de deux mois. Selon l’INAO, les délais seront donc trop courts pour une validation pour le prochain millésime, mais ils devraient être entérinés pour la récolte 2019.
————————————————————————————



————————————————————————————

————————————————————————————

Antoine WOERLE

Professeur agrégé HC en Production de Services et Sommellerie
Lycée Hôtelier Alexandre Dumas de Strasbourg
Maître Sommelier
Meilleur Ouvrier de France Maître du Service et des Arts de la Table 1993 

Diaporama

L' association

C’EST LA RENTREE !!!  Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, C’EST LA RENTREE !!!!, cette phrase courte qui marque pour tous cette période de l’année d’une empreinte forte est là ! Le soleil...

S'inscrire à la Newsletter