L'Aveyron cinq jours sur TF1

24 juillet 2017
DESBUREAUX Robert
Retour

L'Aveyron et le Sud Ouest à l'Honneur !, Sur fond d'Etats généraux de l'alimentation ?  ......

Bel été à tous

Robert DESBUREAUX

Publié le 24/07/2017 à 03:50, Mis à jour le 24/07/2017 à 08:00

L'Aveyron cinq jours sur TF1 Télé - médias   Les caméras de TF1 ne pouvaient pas passer à côté des couleurs du marché de Villefranche./ Photo DDM. Les caméras de TF1 ne pouvaient pas passer à côté des couleurs du marché de Villefranche./ Photo DDM. alt  

Voilà un sacré coup de pouce pour le département qui tombe à pic en cette ultime semaine de juillet, pour inciter les retardataires, n'ayant pas encore effectué de réservation, à venir séjourner en Aveyron.

Cela fait trente années, et donc plus qu'un bail que des journalistes du groupe Dépêche assurent la correspondance Toulousaine, et par ricochets celle de Midi-Pyrénées avec quelques incursions espagnoles, pour la chaîne de télé privée TF1. Longtemps ce fut notre confrère et ami Sylvain Dhollande qui sillonna ce vaste territoire aux huit départements. Lorsqu'il venait en Rouergue, il avouait avoir un faible pour la quincaillerie Théron, vaste caverne d'Ali Baba où le chaland trouvait de tout, place de la République à Villefranche de Rouergue à laquelle il consacra avec bonheur plusieurs reportages.

Désormais, c'est à Pascal Michel avec le relais de l'ensemble de l'équipe de Depechenews, qu'incombe cette lourde tâche. Et à la demande du journal de 13 heures, cher à Jean-Pierre Pernaud, relayé en période estivale par Jacques Legros, il a réalisé, avec la complicité de Perrine Mislanghe de Depechenews aussi, au cours des dernières semaines, une série de cinq épisodes sur l'Aveyron qui sera diffusée dès ce lundi 24 juillet. «Je n'ai pas encore l'ordre de diffusion», a précisé Pascal à notre rédaction. Mais sur le fond peu importe. L'essentiel étant bien la volonté de montrer une large palette de ce qui fait les originalités de ce département à partir de sujets de trois à trois minutes et demie.

Ainsi notre confrère s'est-il intéressé aux quilles de huit, à travers un fabricant installé à Bozouls. Sur le Lévézou, c'est en direction des pêcheurs des grands lacs qu'il a braqué sa caméra, sans oublier les bénévoles qui restaurent la Tour de Peyrebrune en surplomb du lac de Villefranche de Panat. Pas question d'échapper à l'Aubrac et aux derniers des burons en activité, comme celui tenu par deux frères éleveurs. Pas plus qu'à l'autre incontournable du patrimoine gustatif aveyronnais, le vin de Marcillac, avec la rencontre du vigneron truculent Jean-Luc Matha. «Je me suis intéressé à la renaissance du couteau le liadou toujours dans le Vallonde Marcillac», poursuit le journaliste.

Dans cet inventaire, les bastides de l'ouest Aveyron que sont Villefranche avec son marché du jeudi, que bien des caméras ont déjà immortalisés, comme celle majestueuse et imposante de Sauveterre, ne pouvaient pas être oubliées.

Un bien sympathique coup de projecteur pour l'Aveyron dans lequel Pascal et Perrine ont essayé de brosser le plus large possible, en ciblant certes des lieux importants au niveau patrimonial, mais aussi en privilégiant l'humain, sans lequel aucun territoire ne pourrait continuer de se développer. Ceci l'emportant largement sur cela.


Terroir et Territoire

Cette série sur l'Aveyron diffusée dès ce lundi 24 juillet et jusqu'au vendredi 28 juillet vise bien à mettre en exergue celles et ceux qui font la vie de ce territoire. Bien sûr il y sera question de terroir, avec en corollaire les papilles toujours en alerte à l'affût de produits conçus par des producteurs au plus près des aspirations des consommateurs… Sur fond d'Etats généraux de l'alimentation ?

Jean-Paul Couffin

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter