nouvelles

douro-boys
15 juin 2017
agriculture bio-dynamique
Retour

Mouvement de l'agriculture bio-dynamique

Les vidéos du congrès "L'approche bio-dynamique de la vigne : connaissances, pratiques et recherche" sont en ligne

Publié le 13/06/2017 - 18:05

par Viti Veille

Suite au congrès des 2 et 3 mars 2017 à Sète sur "L'approche bio-dynamique de la vigne : connaissances, pratiques et recherche" organisé par le Mouvement de l'Agriculture Bio-Dynamique, certaines vidéos des interventions et diaporamas sont disponibles sur le site Internet www.bio-dynamie.org dans le Coin Agriculteur / Approfondir.

_____________________________________

Vin. Ackerman rachète le Château de Sancerre au groupe Campari

http://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/vin-ackerman-rachete-le-chateau-de-sancerre-au-groupe-campari-5058004

Basée à Saint-Cyr-en-Bourg (Maine-et-Loire), la société Ackerma, pôle viticole du groupe Terrena s’est mise d’accord avec le groupe italien Campari pour lui racheter le Château de Sancerre, un prestigieux domaine de 55 ha de vignes, dans le Cher. La transaction sera officielle fin juin.

Ackerman frappe un coup retentissant. Le pôle viticole du groupe coopératif Terrena s'est mis d'accord avec l'alcoolier italien Campari pour lui racheter le domaine Château de Sancerre, une propriété de 55 ha de vignes sur un terroir d'exception, dans le Cher.

« C'est une icône du Val de Loire. Sancerre est une très belle appellation, la meilleure en renommée et en valorisation du vignoble ligérien », se frotte les mains Bernard Jacob, directeur général d'Ackerman.

Une trentaine de salariés

La transaction, d'un montant de 20,5 millions d'euros, a été approuvée par la Société d'aménagement foncier agricole (Safer). Elle sera officielle après le coup de tampon final de l'administration, attendu au plus tard le 30 juin. Ackerman reprend les vignes, le chai, le fonds de commerce et la trentaine de salariés mais pas le château qui reste une propritété privée.

Spécialiste des spiritueux, Campari fait le ménage dans son empire. Le groupe italien se recentre sur les alcools et cède ses actifs dans le vin. La société des Produits Marnier-Lapostolle, une de ses nombreuses filiales, propriétaire du Château de Sancerre, garde en portefeuille l'alcool Grand Marnier et se sépare de Sancerre. Ackerman, adossé à la puissante coopérative Terrena, a bondi sur l'occasion. « On a cassé la tirelire », résume Bernard Jacob.

Renforcer l'export

Depuis plusieurs années, la maison saumuroise, filiale de Terrena, poursuit à grandes enjambées une stratégie de croissance basée sur la montée en gamme, l'acquisition de marques et l'export. Le domaine Château de Sancerre répond à ces objectifs.

« À l'image du Château Margaux ou du Château de Pommard, c'est l'un des rares châteaux à porter le nom d'une appellation », déguste Bernard Jacob, conscient d'avoir mis la main sur une « locomotive », performante sur les marchés internationaux. « Parmi les appellations du Val de Loire, Sancerre se détache. Elle s'exporte à 60 %, contre 15 % en moyenne. Sa valorisation est trois fois supérieure », détaille le chef d'entreprise.

Un spécialiste de Loire

Ackerman s'affirme comme le principal spécialiste des vins de Loire. À partir des vins effervescents, son coeur de métier historique, la maison saumuroise a diversifié sa gamme et son implantation géographique en rachetant des sociétés de négoce dans le Muscadet (Drouet Frères), en Anjou (Celliers du Prieuré, Valentin Fleur), en Touraine (Monmousseau) ou en faisant l'acquisition de domaines (Château la Varière, domaine de la Perruche).

____________________________________________________

http://liquidites.atabula.com/2017/06/12/bouteille-vin-la-plus-chere-du-monde-jeroboam-romanee-conti-1999/

Nouveau record pour la bouteille de vin la plus chère du monde : 76 300 euros un jéroboam de Romanée-Conti 1999

12 juin 2017Et boum ! Le propre d’un record est d’être battu, et en voilà un qui vient de sauter, cela de la bouteille la plus chère du monde. 76300 euros, tel est le prix d’un jéroboam de Romanée-Conti, millésime 1999 vendu à Genève le 6 juin par le cabinet Baghera/Wines. Ce dernier, expert de ventes de vins d’exception, organise des ventes aux enchères exclusivement en ligne, baptisées « Wine O’Clock ».

La vente aux enchères mettait à l’honneur la grande maison bourguignonne, vieille de 1500 ans. Au total, 55 lots du domaine, qui compte huit grands crus, étaient en effet proposés aux enchérisseurs sous la bannière « Immaculate DRC ». La vente s’est conclue sur un chiffre d’affaires de 1,11 millions de francs suisses, soit environ 1,02 millions d’euros.

Déjà en février dernier, la Romanée-Conti avait battu un record lors d’une vente aux enchères, puisque un lot de cinq bouteilles du millésime 1999 était parti pour 78 000 francs suisses (environ 72.000 euros). Si vous avez un petit peu de monnaie à dépense, sachez que la prochaine vente « Wine O’Clock » se déroulera en septembre et sera réservée aux grands vins de Bordeaux.

____________________________________________________

Les Douro Boys : ensemble pour plus de poids sur le marché international du vin

Publié le 09/06/2017 - 11:02

par OIV MSc in Wine Management

https://www.mon-viti.com/experts/international/les-douro-boys-ensemble-pour-plus-de-poids-sur-le-marche-international-du-vin

Douro Boys and Girl.  De gauche à droite : Tomas Roquette (Quinta do Crasto), Dirk Niepoort, Francisca Van Zeller, (Quinta Vale D. Maria), Francisco Olazabal (Quinta do Vale Meão), Joao Roquette( Quinta do Vallado). © Jörg Wilczek

La vallée du Douro est une appellation (AOP) située au Nord du Portugal, connue surtout pour son vin fortifié, le porto. Cependant, ces dernières années, les vins tranquilles rouges étiquetés sous cette appellation d'origine sont de plus en plus célèbres mais avec une image de vin de table facile à boire et non reconnus comme étant des vins de qualité exprimant un terroir unique.

A la fin des années 1990, les vignerons du Douro se sont retrouvés confrontés à une baisse mondiale des ventes de portos. C'est alors qu'ils ont décidé de se concentrer sur la production de vins tranquilles.

Cependant, les vins de la vallée du Douro ne sont pas vraiment connus en dehors de leur région. Afin de remédier à cela et de donner la reconnaissance que leurs vins méritent, cinq vignerons se sont réunis. Le groupe les Douro Boys était créé! Leur objectif est de promouvoir les vins de la vallée du Douro.

Nous avons pu interviewer Andrea Schultes, la directrice des relations publiques des Douro Boys.

1. Qui sont les Douro Boys ?

Les Douro Boys (garçons du Douro) sont un groupe de cinq domaines viticoles : Quinta do Vallado, Niepoort, Quinta do Crasto, Quinta Vale D. Maria et Quinta do Vale Meão.

Les dirigeants ne sont plus des garçons, c’est pour la pointe d’humour. En fait, ce sont plutôt des adultes et de plus les femmes de leurs familles y jouent un rôle au moins aussi important que les hommes.

Depuis 2003, ils travaillent dans un effort conjoint à organiser des présentations, des séminaires et des dégustations, focalisés sur la transmission de leur héritage. Leurs vins sont indubitablement considérés comme faisant partie des meilleurs du Portugal. Ce fut un facteur déterminant dans le succès de leur démarche …

On ne peut nier qu’ils se sont beaucoup amusés à faire ça et que leur enthousiasme quant à la culture du vin est contagieux.

2. Pourquoi les Douro Boys a été fondé ?

En 2003, Quinta do Vallado, Quinta do Crasto, Quinta Vale D. Maria, Quinta do Vale Meão et la maison de porto Niepoort, qui a aussi lancé une gamme de "vin de table" à la fin des années 1980, ont réfléchi à un moyen de réunir leurs efforts pour pouvoir avoir plus de poids sur le marché international.

3. Lors de la creation des Douro Boys, quels étaient les objectifs ?

Le but était de "rendre incontournable le Douro" et de s’assurer que la région du Douro devienne une catégorie à part entière dans la check liste de chaque acheteur de vin dans le monde. Toutes les cartes de vin devraient inclure des vins tranquilles de la vallée du Douro.

Nous avons effectivement énormément évolué ces 14 dernières années ! Les vins du Douro sont connus par les experts du vin partout dans le monde et sont très bien notés dans les classements de la presse professionnelle.

4. Comment êtes-vous organisés ?

Il était clair dès le début que les cinq producteurs ne coopéreraient pour aucune activité commerciale et que le but de ce conjoint effort n'était pas non plus de rendre les cinq marques plus connues mais l'intérêt commun devait uniquement être de construire la reconnaissance mondiale de la région du Douro. L'activité de vente et de marketing est le travail exclusif de chaque entreprise, travail devenant plus facile une fois que l’appellation est connue.

5. Combien de temps consacrez-vous pour le groupe par an ?

Chaque année, nous avons différents objectifs. La majeur partie du temps nous faisons une tournée à l’étranger. Durant toute l'année nous accueillons dans la vallée du Douro des journalistes, des sommeliers, etc. Chaque année nous tenons un stand ensemble à ProWein à Dusseldorf etc. Cependant, dans l’ensemble, on peut dire que nous avons, chaque mois, un projet ou une dégustation ensemble.

Voilà ce qui est prévu pour cette année :

  • nous avons commencé l'année avec une tournée pleine de succès en Suisse et en Allemagne ;
  • rencontre et échanges avec les sommeliers scandinaves ;
  • la "New Douro Tasting" à Londres et Porto, "The new Douro" (le nouveau Douro) représente environ 20 producteurs de la vallée du Douro et mettent en place une dégustation pour des journalistes de la presse spécialisée deux fois par an, une se passe à Porto et l’autre à Londres ;
  • le Sommet des Douro Boys : nous invitons des leaders d’opinions venant du monde entier au somment des Douro boys. Il y a cinq masterclass avec différents sujets pour vivre l'expérience du Douro ;
  • accueil des sommeliers portugais dans la vallée du Douro ;
  • transmission régulière d’informations à la presse et aux sommeliers.

On peut dire que les Douro Boys s'inscrivent dans une démarche moderne. Ils se tiennent à jour des outils promotionnels pour atteindre plus de public et aussi une cible plus jeune. Ils ont pour objectif de garder le contact avec les professionnels et les consommateurs en étant présents sur les réseaux sociaux tels que Facebook.

Source(s) :

Diaporama

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter