nouvellles....

28 novembre 2016
Retour

51 Arrêté du 16 novembre 2016 homologuant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Clairette de Die »
       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033478626;dateTexte=;categorieLien=id

       52 Arrêté du 16 novembre 2016 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Crémant de Die », homologué par le décret n° 2011-647 du 11 juin 2011
       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033478634;dateTexte=;categorieLien=id

       53 Arrêté du 16 novembre 2016 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Coteaux de Die » homologué par le décret n° 2011-1157 du 22 septembre 2011
       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033478653;dateTexte=;categorieLien=id

___________________________

Suite à l’article publié sur Atabula annonçant qu’Alain Ducasse était en négociation pour le rachat du restaurant Lucas Carton, le Président-directeur général de Vranken Pommery, Paul-François Vranken a tenu, via son agence de relation presse, à démentir formellement sa volonté de vendre le restaurant Lucas Carton.

À la question de savoir si des contacts ont néanmoins été pris ces dernières semaines avec plusieurs chefs pour évoquer un possible changement de propriétaire, Caroline Simon, qui s’occupe des relations presse au sein de l’agence Image 7 pour le restaurant Lucas Carton, n’a souhaité faire aucun commentaire.

L’article intitulé « Alain Ducasse bien parti pour racheter le restaurant Lucas Carton », publié lundi 21 novembre sur Atabula, précisait non seulement que des négociations étaient en cours avec l’homme d’affaires monégasque, mais que « d’autres offres que celle d’Alain Ducasse » étaient étudiées. L’article précisait également que les actuels propriétaires hésitaient encore « sur l’opportunité même de vendre l’établissement ». Ce démenti officiel de Paul-François Vranken permet donc de conclure que ces hésitations sont devenues des certitudes : le Lucas Carton, avec le chef Julien Dumas en cuisine, n’est plus à vendre.

_____________________________

La situation semble confuse du côté de Vézelay et du restaurant L’Espérance. Ce dernier, placé en liquidation judiciaire en 2015, a été racheté par la société Hotel and Food Disrupt Partners (HFDP) le 15 novembre dernier. La presse, dont le site Atabula, a annoncé ce rachat, précisant qu’Alain Ducasse faisait partie de l’opération juridique. Induisant, logiquement, qu’il aurait son mot à dire sur les choix – culinaires et autres – de l’historique maison de Vézelay qui a connu les joies de la troisième étoile en 1983.

Or un article du journal Le Parisien, publié dans l’après-midi du lundi 21 novembre, précise que cette reprise est l’oeuvre de Guillaume Multrier, spécialisé dans la communication et Internet, ex patron du groupe Webedia. Dans cet article, le fils de Marc Meneau, Pierre, confirme la vente mais réfute la présence d’Alain Ducasse dans cette opération, si ce n’est dans un rôle de « consultant » auprès de la société HFDP. Toujours dans cet article, le mandataire judiciaire Bernard Delibes précise qu’Alain Ducasse « aurait notamment pour rôle de former le personnel ».

Par-delà la question de savoir si Alain Ducasse peut se limiter à jouer les consultants-formateurs dans une telle maison, la question de la situation juridique de l’homme d’affaires monégasque se pose. Est-il partie prenante de près ou de loin au rachat de l’Espérance ?Et c’est là que les choses deviennent complexes. Sur la homepage du site hotlsreinvnted.com, propriété de la société HFDP, Alain Ducasse est clairement présenté comme co-fondateur et associé de l’entreprise, aux côtés du fondateur et des différents directeurs généraux. La relation professionnelle entre les deux hommes existe sur d’autres affaires, comme l’Académie du Goût (Alain Ducasse est en le président, Guillaume Multrier en est administrateur) ou, avant, avec le rapprochement entre Webedia et le groupe Alain Ducasse. Reste que la société HFDP est…. une société par actions simplifiée avec un associé unique, Guillaume Multrier en l’occurrence.

Contrairement à ce que laisse croire le site propriété de la société HFDP, Alain Ducasse n’est pas associé au sens juridique du terme. Il est au mieux un consultant extérieur, ce que confirme Pierre Meneau dans cet article du Parisien. Qui précise : « Marc Meneau, 74 ans, et son fils Pierre, 30 ans, collaboreront en tant que consultants de HFDP pour les trois prochaines années. « Une des conditions de reprise était que mon père et moi travaillions dedans comme consultants. On va signer les cartes, les menus », a détaillé Pierre Meneau. » Autant dire que cela fait beaucoup de consultant du côté de Vézelay. Et autant de questions sur les missions précises des uns et des autres.

_______________________

Bordeaux, première ville française en nombre de restaurants par habitants  

Selon l'office de tourisme de Bordeaux qui a fait le compte à l'occasion de l'assemblée générale du réseau international Délice, on dénombrerait à Bordeaux un restaurant pour 285 habitants, ce qui ferait de la capitale mondiale du vin la première ville française en nombre de tables par habitant devant Lyon (294) et Nice (370). 

_______________________

L'école Ferrandi s'installe à Dijon en 2019

C’est au sein même de la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin de Dijon, qui ouvrira ses portes en 2019, que l’école de la CCI Paris Ile-de-France Ferrandi Paris devrait s’implanter via un nouveau centre de formation. L’établissement accueillera 110 étudiants internationaux pour des formations intensives de 5 mois en anglais, pâtisserie ou cuisine française. 

Source(s) :

Diaporama

Offres d'emploi

La Madelaine-sous-Montreuill
Publié le 11 avril 2019
PARIS
Publié le 11 avril 2019

L' association

Chers(es) collègues, élèves, apprentis, visiteurs de notre site, MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNEE 2019 !!!!, Bien évidement, souhaitons à chacunque la santé nous accompagne et ainsi nous donne les moyens de partager...

S'inscrire à la Newsletter